Acces rapides :
Dossier :

Nanomatériaux, nanoparticules

Sommaire du dossier

Vous êtes ici :

  1. Accueil
  2. Risques
  3. Nanomatériaux
  4. Situations d’exposition professionnelle (rubrique sélectionnée)

Situations d’exposition professionnelle

L’exposition professionnelle aux nanomatériaux peut survenir lors de la fabrication et de l’utilisation des nanomatériaux. Elle peut aussi être liée à des procédés dont la mise en œuvre en génère des particules ultra-fines.

On distingue deux types d’expositions professionnelles :

  • L’exposition liée à des procédés dont la finalité n’est pas la production de nanomatériaux mais dont la mise en œuvre en génère (dans ce cas il est question de particules ultra-fines).
Procédés générant des nanomatériaux de façon non intentionnelle
Catégories de procédé Exemples dE PROCÉDÉS

Procédés thermiques

Fonderie et affinage des métaux (acier, aluminium, fer, etc.)
Métallisation (galvanisation, etc.)
Soudage et gougeage
Coupage de métaux (laser, torche thermique, etc.)
Traitement thermique de surface (laser, projection thermique, etc.)
Application de résines, de cires, etc

Procédés mécaniques

Usinage (dont électro-érosion)
Ponçage
Perçage
Polissage

Combustion

Émissions de moteur diesel, essence ou gaz
Centrale d’incinération, thermique, crémation
Fumage de denrées alimentaires
Chauffage au gazi

 

L’exposition liée à la fabrication et à l’utilisation intentionnelle de nanomatériaux. Toutes les étapes de la production - de la réception et de l’entreposage des matières premières jusqu’au conditionnement et à l’expédition des produits finis, en passant par le transfert éventuel de produits intermédiaires - peuvent exposer les salariés aux nanomatériaux. La nature des nanomatériaux (poudre, suspension dans un liquide, gel, etc.), les méthodes de synthèse utilisées (procédé en phase gazeuse ou en phase liquide), le degré de confinement des différentes étapes et la capacité des produits à se retrouver dans l’air ou sur les surfaces de travail constituent les principaux paramètres qui influent sur le degré d’exposition.

Quelques exemples de situations d’exposition professionnelle aux nanomatériaux manufacturés

  • Transfert, échantillonnage, pesée, mise en suspension et incorporation dans une matrice de nanopoudres (formation d’aérosols),
  • Transvasement, agitation, mélange et séchage d’une suspension liquide contenant des nanomatériaux (formation de gouttelettes),
  • Chargement ou vidange d’un réacteur,
  • Usinage de nanocomposites : découpe, polissage, perçage…,
  • Conditionnement, emballage, stockage et transport des produits,
  • Nettoyage des équipements et des locaux : nettoyage d’un réacteur, d’une boîte à gants, d’une paillasse, etc.,
  • Entretien et maintenance des équipements et des locaux : démontage d’un réacteur, changement de filtres usagés, etc.,
  • Collecte, conditionnement, entreposage et transport des déchets,
  • Fonctionnements dégradés ou incidents : fuite d’un réacteur ou d’un système clos.
Pour en savoir plus
Mis à jour le 08/08/2014
Formation INRS