Acces rapides :
Dossier :

Vibrations transmises à l’ensemble du corps

Sommaire du dossier

Vous êtes ici :

  1. Accueil
  2. Risques
  3. Vibrations transmises à l'ensemble du corps
  4. Effets sur la santé (rubrique sélectionnée)

Effets sur la santé

À l’origine de douleurs lombaires et de lombalgies

Les opérateurs d’engins mobiles ou les utilisateurs de machines vibrantes sont régulièrement exposés à des secousses, des chocs et des vibrations transmises à l’ensemble du corps. À la longue, ces vibrations peuvent entraîner des risques pour la santé et la sécurité des salariés, notamment des douleurs lombaires (lombalgies), des hernies discales…

Les effets des vibrations sur le corps dépendent de leur niveau d’accélération (exprimé en m/s²), de leur fréquence, de la durée d’exposition et de la partie du corps qui reçoit les vibrations.

Douleurs lombaires

Lorsque l’ensemble du corps est soumis à des vibrations de manière prolongée, cela peut provoquer des douleurs lombaires ou lombalgies, des hernies discales, une dégénérescence précoce de la colonne vertébrale ainsi que des douleurs au niveau du cou et des épaules.

Plus l’organisme est soumis à des vibrations sur une longue période, plus les douleurs lombaires augmentent. La combinaison de la position assise prolongée et de l’exposition aux vibrations augmente le risque de troubles de la colonne vertébrale. De même, l’exposition de l’ensemble du corps à des vibrations de longue durée associée au port de charges fréquent, majore le risque de lombalgie.

Reconnaissance comme maladie professionnelle des lombalgies dues aux vibrations

Les lombalgies liées à l’exposition aux vibrations sont reconnues depuis 1999 comme des maladies professionnelles au titre du tableau 97 du régime général de la Sécurité sociale. Pour le régime agricole, il s’agit du tableau 57. Les métiers les plus concernés par ces tableaux sont les conducteurs de poids lourds, d’engins de terrassement, de chariots élévateurs et de tracteurs agricoles.

Principaux facteurs de risque

Les douleurs dorsales et les pathologies du dos, du cou et des épaules liés aux vibrations peuvent être dues à différents facteurs :

  • station assise dans des postures contraignantes,
  • position assise prolongée,
  • torsion fréquente de la colonne vertébrale,
  • rotation ou inclinaison maintenue ou fréquente de la tête,
  • manutention manuelle fréquente,
  • mouvements imprévus,
  • montée et descente répétées de l’engin.


Des facteurs individuels entrent aussi en compte :

  • caractéristiques anthropométriques (taille, poids),
  • âge, pathologies préexistantes, force musculaire…

Autres effets sur la santé des vibrations

Les vibrations de très basses fréquences (fréquences inférieures à 1 Hz) transmises à l’ensemble du corps peuvent également provoquer des nausées.

La question de l’implication de ces vibrations dans l’apparition des troubles digestifs (ulcères et gastrites) ou circulatoires (varices, hémorroïdes) reste ouverte. Les conséquences des vibrations sur la grossesse demeurent mal connues. Mais la prudence s’impose pour ce qui concerne l’exposition des femmes enceintes.

 

Pour en savoir plus
Mis à jour le 30/01/2015
Formation