Acces rapides :
DOSSIER :

Agents chimiques CMR

Sommaire du dossier

Vous êtes ici :

  1. Accueil
  2. Risques
  3. Agents chimiques CMR
  4. Effets sur la santé (rubrique sélectionnée)

Effets sur la santé

Comme tous les produits chimiques, les produits CMR peuvent pénétrer dans l’organisme par les voies respiratoires, la bouche ou la peau. Toute exposition à un produit CMR est considérée comme dangereuse pour la santé : en effet, certains de ces produits, même avec de très faibles niveaux d’exposition, ont des effets cancérogènes ou génotoxiques.
 

Le cancer est le résultat d’un processus complexe et long dans lequel peuvent intervenir des facteurs individuels (hérédité, mode de vie, tabagisme…) et environnementaux (pollution, travail). Si, dans de nombreuses situations, les expositions à des agents cancérogènes sur les lieux de travail ne sont pas le seul facteur en cause, elles peuvent avoir un effet décisif dans le déclenchement du cancer. Les cancers reconnus comme maladies professionnelles ne représentent aujourd’hui qu’une fraction des cancers liés au travail. 4 à 8,5 % des cancers seraient ainsi d’origine professionnelle (selon l’InVS ). Ce qui représente environ 10 000 nouveaux cas par an. Les cancers d’origine professionnelle les plus fréquents sont les cancers des poumons, de la plèvre, des sinus et de la vessie. La mortalité liée à ces cancers est particulièrement importante.
 

Les produits reprotoxiques peuvent entraîner soit des effets sur la fertilité, féminine ou masculine, soit des effets sur le développement du fœtus ou de l’enfant (avortement, retard de développement, hypotrophie, prématurité, malformations..). Pour le développement, les effets surviennent lors d’exposition durant la grossesse. Ils peuvent être découverts dans la descendance lors de la grossesse, à la naissance, voire des années plus tard. C’est le cas notamment de l’apparition des cancers dus à une exposition in utero ou de difficultés de reproduction.
 

Les effets sur la fertilité sont généralement d’apparition concomitante à l’exposition et peuvent être réversibles à son arrêt au bout de quelques mois. Certains peuvent être définitifs et découverts longtemps après l’exposition.
 

Ces effets sont actuellement considérés comme des effets dits à seuil. Ils ne surviennent qu’au-delà d’un certain niveau d’exposition.

Mis à jour le 06/01/2015