Acces rapides :
Dossier :

Vibrations transmises aux membres supérieurs

Sommaire du dossier

Vous êtes ici :

  1. Accueil
  2. Risques
  3. Vibrations transmises aux membres supérieurs
  4. Exposition aux vibrations transmises aux membres supérieurs (rubrique sélectionnée)

Exposition aux risques

Votre entreprise est-elle concernée ?

Dans l’entreprise, la prise en compte des risques liés aux vibrations transmises aux mains et aux bras nécessite en premier lieu de s’interroger sur l’activité des salariés. Quelles sont leurs tâches quotidiennes ? Quels types d’équipements utilisent-ils ? Dans quelles conditions exercent-ils leur activité ?… Ce premier crible de questions doit permettre d’identifier les postes et les situations de travail susceptibles d’exposer les opérateurs.

Votre entreprise est concernée par la problématique des vibrations transmises aux membres supérieurs par les machines tenues ou guidées à la main, si vous répondez « oui » à au moins une des questions suivantes :

Les opérateurs utilisent-ils des machines vibrantes portatives ou guidées à la main (meuleuses, marteaux-piqueurs, pilonneuses, plaques vibrantes…)?
Oui / Non
Les opérateurs tiennent-ils des pièces qui transmettent des vibrations (meulage, polissage…) ?
Oui / Non
Les opérateurs se plaignent-ils d’engourdissement ou de picotements des mains, de syndrome de Raynaud, de douleurs du poignet ou du coude ?
Oui / Non
Un opérateur a-t-il développé une maladie professionnelle relevant des tableaux n° 69 (régime général) ou n° 29 (régime agricole) ?
Oui / Non

Intervention sur un enrobé bitumineux à l’aide d’un marteau piqueur

Des risques variables selon les machines utilisées

Dans l’infographie ci-dessous, les machines les plus courantes sont placées en fonction de leur niveau de vibration moyen connu. Les machines situées dans la zone verte exposent faiblement les opérateurs. Pour celles situées en zone orange et rouge, il est nécessaire d'évaluer le risque vibratoire. 

Niveau de vibration de machines courantes

Pour évaluer les risques liés aux vibrations, plusieurs paramètres doivent être pris en compte :

  • le type et le modèle de la machine
  • le type d’outil
  • les caractéristiques techniques de la machine (rotation, frappe, puissance, énergie…)
  • les caractéristiques des dispositifs antivibratiles
  • l'état et la vétusté de la machine et de l'outil
  • la tâche accomplie par l’opérateur
  • le type de matériau travaillé
  • la durée réelle de fonctionnement de la machine…


Pour en savoir plus
Mis à jour le 23/09/2013
Formation