Acces rapides :
DOSSIER :

Cancers professionnels

Sommaire du dossier

Vous êtes ici :

  1. Accueil
  2. Risques
  3. Cancers professionnels
  4. Facteurs de risques (rubrique sélectionnée)

Facteurs de risque

Le cancer est une pathologie multifactorielle. Sa survenue dépend de nombreux facteurs, qui ne sont pas forcément liés à un environnement de travail ni à une activité professionnelle : exposition à un agent physique ou chimique cancérogène dans la vie domestique, exposition environnementale, mode de vie (alimentation, tabagisme)… Nous n’avons aujourd’hui qu’une connaissance partielle de ces facteurs, connaissance qui évolue grâce à la recherche.
 

Parmi les facteurs de risque identifiés, les expositions professionnelles peuvent avoir un rôle essentiel. Citons par exemple l’amiante dans les mésothéliomes pleuraux, le chlorure de vinyle dans les angiosarcomes du foie, et les poussières de bois dans les adénocarcinomes des sinus de la face. Ces facteurs professionnels sont souvent associés à d’autres facteurs de l’environnement extra-professionnel (tabac) dans la survenue des cancers broncho-pulmonaires ou des cancers de la vessie.
 

Pour certains agents présents à l’état naturel dans l’environnement, la survenue de pathologies cancéreuses ne pourra être observée que dans certaines circonstances particulières, comme un empoussièrement d’origine professionnelle ou extra-professionnelle (amiante, silice, bois).
 

La Commission d’orientation sur le cancer, dans son rapport daté de 2003, donne une estimation de la part des différents facteurs intervenant dans la survenue des cancers. Ces chiffres ont pour intérêt de mettre en perspective les facteurs professionnels par rapport à tous les autres facteurs identifiés.

Mortalité par cancer en France : fréquences des principaux facteurs de risque
Facteur de risque Mortalité (%)
Régime alimentaire 35 %
Tabagisme 30 %
Alcool 10 %
Infections 10 %
Habitudes sexuelles et de reproduction 5 %
Expositions professionnelles 4 %
Pollution 2 %
Actes médicaux 1 %
Produits industriels (hors expositions professionnelles) Moins de 1%

D’après les données du rapport 2003 de la Commission d’orientation sur le cancer


D’autres données, légèrement différentes, sont citées dans le rapport final de la Commission d’orientation de février 2004, document préliminaire pour le Plan national Santé Environnement (PNSE). Dans les pays industrialisés, 7 à 20 % des décès par cancer seraient imputables à des facteurs environnementaux non liés à des comportements individuels. Ces facteurs dits « environnementaux » comprennent les expositions liées à une activité professionnelle.

Proportion de cancers imputables à des facteurs non liés à des comportements individuels
Facteur de risque Mortalité (%)
Activités professionnelles 4 à 8,5 %
Contaminants environnementaux présents dans l’air, l’eau ou les sols 1 à 5 %
Facteurs géophysiques (radiations ionisantes, ultraviolets) 2 à 4 %
Produits industriels de consommation 1 à 2 %
Contaminants environnementaux présents dans l’alimentation Moins de 1 %

Chiffres cités dans le rapport de 2004 du Plan national Santé Environnement


Toutes ces données montrent que la part imputable à l’activité professionnelle dans la survenue des cancers est de 4 à 8,5 %. Si cette part reste très inférieure à celle liée au tabagisme (30 %), elle n’en est pas moins préoccupante et justifie que la prévention des cancers professionnels soit une priorité.

Mis à jour le 07/01/2015