Acces rapides :
dossier :

Risques biologiques

Sommaire du dossier

Vous êtes ici :

  1. Accueil
  2. Risques
  3. Biologiques
  4. Qu’est-ce qu’un agent biologique ? (rubrique sélectionnée)

Qu’est-ce qu’un agent biologique ?

La plupart des agents biologiques sont des êtres vivants microscopiques, invisibles à l’œil nu. Ils sont présents partout, chez les êtres vivants, dans l’environnement et dans les milieux de travail.
On les classe en grandes catégories : bactéries, champignons microscopiques, virus, parasites et prions.
Ils sont identifiés notamment par leur nom latin de genre et d’espèce. Par exemple, dans Legionella pneumophila, Legionella est le genre et pneumophila l’espèce. Lorsqu’un agent biologique est désigné par son nom latin, celui-ci s’écrit en italique, ce qui n’est pas le cas pour le nom français (légionelle par exemple).

Les catégories d’agents biologiques

Agents

Description

Exemples

Bactéries

Micro-organismes composés d’une seule cellule (1 à 10 micromètres), en forme de bâtonnet (alors appelés bacilles) ou de forme sphérique (appelés coques).

Bacilles : Mycobacterium tuberculosis agent de la tuberculose.

Coques : Staphylococcus aureus (ou staphylocoque doré).

Champignons microscopiques

Micro-organismes (1 à 100 micromètres) pouvant être composés d'une cellule (les levures) ou de plusieurs cellules (les moisissures). Les spores de champignons (ou spores fongiques) se dispersent facilement et participent à leur grande dissémination dans l'environnement.

Moisissures : Aspergillus et Penicillium.
Levures : Candida et Cryptococcus.

Virus

Entités (autour de 0,1 micromètre) ne pouvant vivre et se multiplier qu’à l'intérieur d’une cellule vivante spécifique de l’homme, d’animaux, d'insectes, de plantes ou de micro-organismes.

VHB ou virus de l’hépatite B, virus de la varicelle et du zona.

Endoparasites
Micro-organismes vivant à l'intérieur et aux dépens d'un organisme d’une autre espèce

Protozoaires : constitués d’une cellule avec noyau, présentant une très grande diversité (de 10 micromètres à 2 cm).

Helminthes : vers aplatis ou cylindriques (de 50  micromètres à 8 m).

Toxoplasma gondii (agent de la toxoplasmose).

Tænias, douves, ascaris et oxyures.

Prions ou agents transmissibles non conventionnels (ATNC)

Protéines (autour de 0,01 micromètre) responsables de maladies dégénératives du système nerveux central chez l'homme et les animaux.

Agent de l’ESB (maladie de la vache folle) chez les bovins.
Agent de la maladie de Creutzfeldt-Jakob chez l'homme.

 

Comme tout être vivant, un agent biologique a besoin de nourriture et de certaines conditions environnementales pour vivre et se reproduire. Sa durée de vie est également limitée.

Principales caractéristiques des agents biologiques

Caractéristiques Exemples

Conditions environnementales spécifiques (taux d’humidité, luminosité, température…)

Les légionelles se multiplient dans les eaux douces à des températures comprises entre 25 et 43 °C.
Les Listeria peuvent se multiplier à des températures légèrement inférieures à 0 °C jusqu'à des températures atteignant 45 °C et à des pH compris entre 5,6 et 9,6.

Besoins nutritifs

Certaines bactéries se nourrissent par exemple d’hydrocarbures, d'autres de matières minérales…

Reproduction

La levure du boulanger (Saccharomyces cerevisiae) double sa population en une à deux heures, à 37 °C.
La bactérie Escherichia coli double sa population en 30 minutes à 40 °C.

Durée de vie limitée

Les virus de la grippe ne survivent que quelques heures dans du mucus séché. Dans le milieu extérieur, les leptospires ne se multiplient pas mais ils survivent dans l'eau ou les sols boueux. Cette survie peut atteindre 6 mois.

Le code du travail définit la notion d’agents biologiques et classe les agents biologiques en quatre groupes en fonction de la gravité croissante du risque d’infection pour l’homme (voir
« Réglementaire »).

Pour en savoir plus
Mis à jour le 03/07/2014