Acces rapides :

Vous êtes ici :

  1. Accueil
  2. Services aux entreprises
  3. Innovation et technologie
  4. Évaluation et diagnostic
  5. Echoscan Audio (rubrique sélectionnée)

Echoscan Audio, outil de diagnostic auditif

Prévenir l’apparition de la surdité professionnelle

L’INRS a mis au point un dispositif permettant d’évaluer la fatigue auditive des salariés exposés au bruit. Objectif : prévenir le risque auditif et l’apparition de la surdité professionnelle.

Quel est l’impact du bruit sur la santé des salariés ?

L’exposition aux bruits élevés se traduit par l’apparition de bourdonnements et de sifflements dans l’oreille, ainsi que par la baisse temporaire de l’audition. Le contact avec certains solvants dits ototoxiques, qui fragilisent l'oreille interne des salariés, peut amplifier ces troubles. Si l’exposition à des niveaux élevés de bruit se poursuit, le risque est la perte irréversible de l’audition. En cas d’exposition à des niveaux sonores très élevés (bruit de chocs, détonations), les pertes auditives sont immédiates.

Comment évalue-t-on l’impact du bruit sur un salarié ?

L’audiométrie tonale liminaire est actuellement la méthode de référence des services de santé au travail pour le dépistage de la surdité professionnelle. Elle consiste à mesurer le seuil de sensibilité auditive d'un sujet. Outre le fait qu’elle requiert des conditions d’isolement acoustique parfaites, cette méthode présente deux inconvénients majeurs : elle nécessite la participation du sujet (d’où une certaine subjectivité des résultats) et elle ne permet que de constater une surdité installée.

Quel est l’intérêt d’Echoscan ?

Echoscan Audio permet d’identifier les signes avant-coureurs d’une souffrance auditive, ce qui en fait un véritable outil de prévention des risques liés au bruit. Utilisable directement sur site par les services de santé au travail, il permet des mesures rapides, non invasives et objectives, car il ne nécessite pas la participation active du salarié.

Comment fonctionne Echoscan ?

Echoscan Audio mesure le seuil de déclenchement des réflexes auditifs. Ces réflexes sont des mécanismes naturels de l’oreille qui permettent notamment de réduire l’intensité sonore pénétrant dans la cochlée, où les cellules ciliées transforment les vibrations en influx nerveux. Lorsqu’un salarié est sollicité par des niveaux sonores importants (dans un atelier par exemple), le seuil de déclenchement des réflexes auditifs augmente, traduisant ainsi l’apparition d’une fatigue auditive.

Comment Echoscan Audio s’utilise t-il ?

Son utilisation est très simple. Après avoir placé une sonde et un écouteur dans les oreilles du salarié, la mesure s’effectue automatiquement. Concrètement, deux sons purs sont émis en continu dans l’oreille testée. En réaction à ces sons, l’oreille interne (cellules ciliées externes) produit un écho appelé produit de distorsion acoustique dont l’amplitude est mesurée par Echoscan. Un bruit intermittent est également émis dans l’oreille opposée afin de provoquer le déclenchement des réflexes auditifs. L’appareil mesure l’amplitude des produits de distorsion acoustique et en déduit le seuil à partir duquel les réflexes auditifs sont déclenchés. On recommence la mesure en fin de poste. La variation du seuil donne des indications objectives sur l’état de fatigue auditive. Echoscan Audio conclut alors soit à l’absence de fatigue, soit à une fatigue auditive possible, soit à une fatigue avérée. Dans ces deux derniers cas, des actions de prévention sont à engager.

Où trouver ECHOSCAN Audio ?

Le produit sera disponible courant 2016 auprès de la société ECHODIA.

Pour en savoir plus
Mis à jour le 22/07/2014
Voir aussi