Accès rapides :
dossier :

Formaldéhyde

Sommaire du dossier

Vous êtes ici :

  1. Accueil
  2. Risques
  3. Formaldéhyde
  4. Formaldéhyde : de quoi parle-t-on ? (rubrique sélectionnée)

Formaldéhyde : de quoi parle-t-on ?

Présent à l’état naturel, le formaldéhyde est également synthétisé pour diverses applications industrielles ou médicales. C’est un réactif essentiel à la production de nombreuses substances chimiques.


Le formaldéhyde [n° CAS : 50-00-0] est la plus petite molécule de la famille des aldéhydes. Il est également appelé méthanal ou aldéhyde formique. A température ambiante, le formaldéhyde se présente sous la forme d’un gaz incolore. Son odeur, caractéristique, est piquante et suffocante.
Le formaldéhyde, émis au cours de nombreux processus naturels, est omniprésent dans l’environnement. Il est aussi synthétisé pour diverses applications industrielles ou médicales.
 

Sources d’émission de formaldéhyde

Sources naturelles

Sources artificielles

  • Oxydation photochimique des composés organiques volatils (COV) d’origine naturelle (méthane, isoprène, etc.) dans la troposphère.
  • Production en faibles concentrations par la majorité des organismes vivants.
  • Irradiation solaire des substances humiques présentes dans l’eau.
  • Combustion de la biomasse (feux de forêt, etc.).
  • Décomposition des résidus végétaux dans le sol.
  • Toutes les formes de combustion (incinérateurs de déchets, cuisson des aliments, centrales énergétiques, chauffage des bâtiments, combustion d’encens, tabagisme, etc.).
  • Combustion incomplète des carburants par les véhicules non équipés de pot catalytique.
  • Production, utilisation, stockage, transport et élimination du formaldéhyde et des mélanges en contenant.
  • Relargage de formaldéhyde, s’il n’a pas totalement réagi lors du processus de fabrication, par divers matériaux (panneaux de bois, tapis, matériaux d’isolation…).
  • Relargage par les biocides « libérateurs de formaldéhyde ».
  • Oxydation photochimique de COV d’origine non naturelle.

 

Sources d’émission de formaldéhyde

 

Le formaldéhyde est commercialisé et utilisé en solution aqueuse, à des concentrations variant entre 3 % et 55 % en masse, ou sous forme solide polymérisée (paraformaldéhyde, trioxane). Le plus souvent, du méthanol est ajouté aux solutions aqueuses de formaldéhyde, afin de les stabiliser. Ces solutions stabilisées sont aussi connues sous le nom de formol.

Quels sont les usages du formaldéhyde ? 


Les usages du formaldéhyde sont variés (Cf. Tableau ci-dessous). En tant que monomère, il entre dans la fabrication de résines (urée-formaldéhyde, mélamine-formaldéhyde, phénol-formaldéhyde, etc.) et des polyacétals. C’est un intermédiaire de synthèse de nombreuses substances chimiques. Le formaldéhyde est également utilisé en tant que biocide, c’est-à-dire en tant qu’agent chimique destiné à combattre des micro-organismes (bactéries, virus...) nuisibles.

 

Exemples d’utilisation du formaldéhyde ou de produits dérivés

Formaldéhyde ou produits dérivés

Secteur

Utilisation

Résines urée-formaldéhyde, mélamine-formaldéhyde, phénol-formaldéhyde et polyacétals

Bois

Adhésifs ou liants pour la fabrication de panneaux de particules, de panneaux de fibres de moyenne densité, de contreplaqués, de charpente, de lamellé-collé, etc.

Fonderie

Liant dans la fabrication des noyaux et de certains moules.

Construction

Liant pour panneaux ou nappes de fibres vitreuses artificielles.
Fabrication de revêtements de surface (mélaminés, Formica®).

Textile

Produits d’impression, d’apprêtage, d’ennoblissement.

Papier

Produits pour le couchage, la résistance à l’humidité.

Cuir

Produits de transformation et de tannage de certains cuirs.

Divers

Fabrication d’abrasifs.
Matières ou poudres à mouler, pour l’enrobage de composés électroniques, par exemple.
Fabrication d’engrais retard.

Résines mélamine-formaldéhyde cationiques

Traitement des eaux

Fabrication de résines échangeuses d’ions

Résines mélamine-formaldéhyde sulfonées

Industrie du ciment / plâtres

Dispersants, plastifiants pour ciments ou plâtres

Formaldéhyde

Industrie chimique

Intermédiaire de synthèse de nombreuses substances chimiques : éthylène-glycol, 1,4-butanediol, 4,4’-diisocyanate de diphénylméthane (MDI), hexaméthylènetétramine, acide nitriloacétique (NTA), acide éthylène-diaminetétraacétique (EDTA), etc.

Secteur de la santé

Fixateur des tissus dans les laboratoires d’anatomie et de cytologie pathologiques

Nutrition animale

Agent conservateur pour le fourrage

En savoir plus :

Mis à jour le 05/10/2020