Acces rapides :
Dossier :

Risques liés aux chutes de hauteur

Vous êtes ici :

  1. Accueil
  2. Risques
  3. Chutes de hauteur
  4. Accidents de travail (rubrique sélectionnée)

Accidents de travail

Les accidents du travail résultant de chutes de hauteur se traduisent par des blessures, fractures et traumatismes de toutes sortes externes ou internes, dont les conséquences sont très diverses mais qui peuvent être particulièrement graves, voire mortelles.


Chaque année, plus de 10 % des accidents du travail sont dus aux chutes de hauteur. Les chutes de hauteur représentent la 3e cause d’accidents du travail avec ou sans incapacité permanente (selon les « Éléments matériels » identifiables dans les données statistiques de la CNAMTS) et la 2e cause de décès. Elle représente aussi la 3e source de journées de travail perdues par incapacité temporaire.


Ces accidents surviennent dans tous les secteurs d’activité, mais c’est dans le BTP que l’on constate la plus forte proportion : le BTP représente près d’un quart des arrêts de travail, un tiers des cas d’incapacité permanente, et plus de la moitié des décès consécutifs à une chute de hauteur (voir les données AT MP 2013 pour le secteur du BTP).


Dans le BTP, c’est le 3e poste en nombre d’accidents du travail, mais le premier pour les arrêts avec incapacité, pour les décès et pour le nombre de journées perdues.


Par ailleurs, dans un contexte général de baisse tendancielle des accidents depuis plus de vingt ans et ceci quels que soient les indicateurs, on constate que les chutes de hauteur décroissent sensiblement moins vite.

Mis à jour le 16/10/2014