Accès rapides :

Salariés intérimaires (intérim, travail temporaire...)

Sommaire du dossier

Vous êtes ici :

  1. Accueil
  2. Démarches de prévention
  3. Salariés intérimaires (intérim, travail temporaire...)
  4. Ce qu'il faut retenir (rubrique sélectionnée)

Ce qu’il faut retenir

Le travail temporaire est une relation tripartite impliquant un salarié, une entreprise de travail temporaire et une entreprise utilisatrice. Pour protéger les salariés intérimaires, il est nécessaire d’intégrer la prévention des risques professionnels lors de la préparation en amont de la mission et lors de leur accueil, de leur formation et de leur suivi tout au long de leur mission.

De quoi parle-t-on ?

Le travailleur temporaire, également dénommé travailleur intérimaire, est un salarié engagé et rémunéré par une entreprise de travail temporaire, mis à la disposition d’une entreprise utilisatrice, pour effectuer une mission pendant une durée déterminée.

 

D'après les derniers chiffres du ministère chargé du Travail, le nombre d'intérimaires recensés fin 2017 n'a jamais été aussi élevé depuis le début des années 2000. Il connait une hausse régulière depuis la fin 2014. Les emplois intérimaires sont particulièrement importants dans l’industrie, le tertiaire et la construction.

 

Les intérimaires sont souvent des hommes, des jeunes, des ouvriers... Ils sont en situation quasi permanente de nouveaux embauchés car ils changent d’entreprises fréquemment.

Une population plus exposée que d’autres travailleurs

Il ne peut être fait appel à un salarié intérimaire que pour l’exécution d’une tâche précise et temporaire dénommée « mission » et seulement pour remplacer un salarié absent, faire face à un accroissement temporaire d’activité ou dans le cadre d’un emploi saisonnier.

 

De fait, le travailleur temporaire est soumis à des changements de postes fréquents, dans des entreprises différentes. Il est régulièrement amené à travailler dans des secteurs d’activité où les risques sont importants (comme le BTP ou la logistique).

 

En raison de ce cumul de facteurs (changement de poste fréquent et secteur à risque), il est plus particulièrement exposé que d’autres travailleurs aux risques professionnels et aux accidents du travail.

Grandes lignes de prévention

Des dispositions spécifiques sont prévues par la réglementation pour préserver la sécurité et la santé physique et mentale des salariés intérimaires.

 

Le travail temporaire se caractérise par une relation de travail impliquant trois acteurs : l’entreprise de travail temporaire, l’entreprise utilisatrice et le salarié intérimaire. La préparation en amont de la mission, l’accueil, la formation et le suivi du travailleur intérimaire tout au long de sa mission sont des étapes primordiales dans lesquelles la prévention des risques professionnels doit être intégrée.

 Pour en savoir plus
Mis à jour le 09/08/2018