Acces rapides :
DOSSIER :

Prévention et risques industriels

Sommaire du dossier

Vous êtes ici :

  1. Accueil
  2. Démarches de prévention
  3. Risques industriels
  4. Qu'est ce qu'un risque industriel (rubrique sélectionnée)

Qu’est-ce qu’un risque industriel ?


Le risque industriel est défini comme un évènement accidentel se produisant sur un site industriel mettant en jeu des produits et/ou des procédés dangereux et entraînant des conséquences immédiates graves pour le personnel, les riverains, les biens et l'environnement. Afin d'en limiter la survenue et les conséquences, les établissements les plus dangereux sont soumis à une réglementation particulière (classement des installations) et à des contrôles réguliers. Néanmoins, ce n’est pas parce qu’un site n’est pas classé qu’il ne présente pas de danger.

Ses principales manifestations sont :

  • l’incendie dû à l’ignition de combustibles par une flamme ou un point chaud (risque d’intoxication, d'asphyxie et de brûlures),
  • l’explosion due au mélange combustible / comburant (air) avec libération brutale de gaz (risque de décès, de brûlures, de traumatismes directs par l'onde de choc…),
  • la pollution et la dispersion de substances toxiques, dans l'air, l'eau ou le sol, de produits dangereux avec une toxicité pour l’homme par inhalation, ingestion ou contact.

Ces différents phénomènes peuvent être associés.

Ces risques industriels sont qualifiés de « risques majeurs » quand ils sont caractérisés par une probabilité faible et une gravité importante. Cette notion de « risques majeurs » ne concerne que les risques environnementaux.
On peut les regrouper en deux catégories :

  • Risques naturels : avalanches, feux de forêt, inondations, mouvements de terrain, cyclones, séismes, éruptions volcaniques…
  • Risques technologiques : risques de nature industrielle, nucléaires, liés à la radioactivité, aux transports de matières dangereuses (par voie maritime, terrestre ou fluviale), aux exploitations minières et souterraines ou encore liés à la rupture de barrages. Ils sont engendrés par l’activité humaine. Ils pèsent sur l’environnement considéré dans son acception la plus large (pollution de l’air, environnement du travail, pollution des sols…)

Site à risques majeurs

Danger, risque, accident : des notions communes

La prévention des risques industriels, qu’ils soient professionnels ou environnementaux, s’appuie sur les principales notions suivantes : danger, risque, accident ou dommage.
La définition du risque au sens du Code du travail et du Code de l’environnement est similaire. La notion d’exposition d’une cible à un danger y est intégrée. Les deux codes exigent que soit menée une évaluation des risques, laquelle va reposer sur une identification des dangers puis une analyse détaillée des conditions d’exposition aux dangers.

Le tableau ci-dessous synthétise les trois principales définitions de danger, risque et accident ou dommage et donne quelques exemples.

Terminologie utilisée en prévention des risques

Définitions Exemples
Danger 

Propriété intrinsèque des produits, des équipements, des procédés…pouvant entraîner un dommage.

- Substance volatile, inflammable, toxique, corrosive, explosive…
- Système technique sous pression ou températures élevées
- Masse des charges (levage, déplacement...)
- Micro-organisme à caractère infectieux

Risque

Exposition d’une cible (salarié, entreprise, environnement y compris la population…) à un danger.
Le risque est caractérisé par la combinaison de la probabilité  d’occurrence d’un événement redouté (accident) et de la gravité de ses conséquences.

- Un salarié manipulant un produit chimique volatil est exposé à un risque par inhalation.
- Une installation utilisant ce produit chimique est exposée à un risque d’incendie.
- Un cours d’eau proche de l’installation est exposé à un risque de pollution, et le village avoisinant peut subir les effets d’un nuage toxique dégagé par l’incendie.

Accident
Dommage

Conséquences négatives d’un phénomène dangereux.

- L'inhalation de vapeurs de solvants peut entraîner une irritation des voies aériennes supérieures (bouche, nez, pharynx, larynx).
- L’incendie peut provoquer des atteintes aux personnes, aux biens et à l’environnement.

Mis à jour le 02/12/2014