Accès rapides :

Lombalgie

Sommaire du dossier

Vous êtes ici :

  1. Accueil
  2. Risques
  3. Lombalgies
  4. Statistique (rubrique sélectionnée)

Statistique

La prévalence des lombalgies est élevée. Dans une population en âge de travailler, plus de 2 salariés sur 3 ont eu, ont ou auront une lombalgie.
La manutention manuelle est à l'origine de 20 % des accidents du travail (AT). Les lombalgies sont les conséquences les plus fréquentes de ces AT. Elles concernent un AT sur six.
Certains facteurs de risques de lombalgies (manutentions manuelles, chutes, postures contraignantes) sont présents dans toutes les professions ; les lombalgies peuvent donc toucher tous les salariés. Cependant, les répercussions des lombalgies en termes de nombre et de durée des arrêts du travail sont plus importantes chez des salariés plus exposés : manutentionnaires, conducteurs d'engins, travailleurs de force ou exposés à des postures contraignantes.

 

La durée moyenne des arrêts causés par un lombago après AT a quasiment triplé en 40 ans. Chaque année plus de 3000 lombo-sciatiques sont reconnues en maladie professionnelle (MP). La durée moyenne des arrêts de ces MP est de 360 jours et leur coût moyen de 44 000 euros. Chaque année plus de 8 millions de journées de travail sont perdues pour les AT et MP liés aux lombalgies.


La 5° enquête européenne sur les conditions de travail (Eurofound) montre que la lombalgie est un problème majeur de santé lié au travail. 47% des travailleurs européens disent avoir souffert du dos au cours des 12 derniers mois précédant l’enquête. Dans la plupart des cas la lombalgie est sans conséquence importante mais elle peut devenir chronique. Les lombalgies chroniques représentent la première cause d’inaptitude médicale chez les salariés de moins de 45 ans.
Les arrêts de travail et le handicap consécutifs aux lombalgies sont les principales raisons des coûts économiques et sociaux qu’elles génèrent. Dans certains pays l'évaluation de ces coûts est proche de 1 % du PIB.


Les prévalences élevées des lombalgies expliquent que dans n’importe quelle entreprise, peu importe son type d’activités et les risques associés pour le dos, une démarche de prévention des lombalgies doit être envisagée.

Mis à jour le 10/03/2015