Accès rapides :

Vous êtes ici :

  1. Accueil
  2. Publications et outils
  3. Bases de données
  4. Eficatt
  5. Grippe (rubrique sélectionnée)

Grippe

Virus grippal (hors grippe aviaire)

Sommaire de la fiche

Édition : décembre 2012

Agent pathogène Guide de lecture

Descriptif de l'agent pathogène

  • Nom

    Virus grippal (hors grippe aviaire)
  • Synonyme

    • Influenza
  • Type

    Virus
  • Groupes de classement

    • 2

Virus à ARN segmenté de la famille des Orthomyxoviridae et du genre Influenzaevirus et comportant 3 types A, B et C. Les virus de type A sont divisés en sous-types selon la nature de leurs glycoprotéines de surface : les hémagglutinines (H) au nombre de 17 et les neuraminidases (N) au nombre de 10.

Réservoir et principales sources d'infection

Réservoir
  • Type(s)

    • Homme

L'homme constitue le réservoir pour les formes humaines et est quasiment seul réservoir des virus type B et C. Il peut être infecté par certains sous-types du virus A.

Les virus de type A circulent chez différentes espèces animales comme les oiseaux mais aussi les porcs, chevaux, mammifères marins. Les oiseaux sont probablement les hôtes originaux des virus de la grippe : ils servent de réservoir à tous les sous-types de virus A.

La plupart des virus aviaires n'infectent pas l'homme hormis certains sous-types comme le virus A(H5N1). Ces infections interviennent en cas de contacts fréquents et intensifs avec les sécrétions respiratoires et les déjections d'animaux infectés. Les cas de transmission interhumaine sont exceptionnels : la grippe aviaire ne sera pas traitée dans cette fiche.

Par ailleurs, le génome des virus de type A, constitué de plusieurs segments ARN indépendants, peut, suite à des réassortiments, provenir d'hôtes différents : hommes, porcs, oiseaux. Ces virus appelés virus ré-assortants sont à l'origine de souches nouvelles pour l'homme responsables de pandémies telles que le virus A(H1N1)pdm09 qui a émergé au Mexique en 2009 et circule depuis sous le mode épidémique.

Vecteur(s)
Pas de vecteur.

Viabilité et infectiosité

Viabilité, résistance physico-chimique

Les virus grippaux survivent quelques heures sur surfaces inertes (Pasteur).
Inactivés par l'hypochlorite de sodium, l'éthanol à 70°, le glutaraldéhyde à 2 %, le formaldéhyde.

Infectiosité

Contagiosité importante : taux d'attaque = 30 à 60 % d'une population d'adultes non immunisés.

Liens utiles