Accueil > Démarches de prévention > Savoir-faire > Vérification des équipements

Vérification des équipements de travail

Suivi et maintien en état pour travailler en sécurité

Augmenter la taille des caractères Diminuer la taille des caractères

Envoyer à un ami

Imprimez la page

Ajouter à ma sélection

Contacter l'INRS

Comment éviter les accidents liés à l’utilisation des équipements de travail, améliorer la qualité des produits, limiter les pannes sur le parc machines ? En mettant en place des vérifications régulières et en instaurant une politique de maintenance sur ces équipements.

Afin d’assurer une vérification et une maintenance efficaces des équipements de travail, il faut commencer par procéder à un inventaire de ce que l’entreprise possède. Lors de cet inventaire, il est utile de recenser un maximum d’informations : nom de l’équipement, marque, numéro de série, localisation dans le bâtiment, date d’achat, date de réception, utilisation effective, documentation technique (plans, notice d’instructions…). C’est le préalable à la création d’un dossier pour chaque équipement, utile non seulement pour la gestion quotidienne de la production et des investissements (achat de nouveaux équipements) mais aussi pour les vérifications périodiques, pour l’évaluation des risques et la rédaction du document unique.

Maintien en état de conformité

La conformité d’un équipement de travail s’apprécie lors de sa première mise en service dans l’entreprise. Cette appréciation peut être réalisée par du personnel interne compétent ou en faisant appel à des compétences externes (organismes accrédités).

Que les équipements de travail possèdent ou non un marquage CE, l’employeur doit prendre toutes les dispositions nécessaires pour assurer le maintien en état de conformité. Cette obligation nécessite la mise en place d’une organisation pour détecter les anomalies, inciter les remontées d’information et permettre leur traitement. Cette organisation permet d’assurer un suivi des éventuelles modifications réalisées sur les équipements de travail. De plus, l’entreprise doit prendre en compte l’évolution des techniques de prévention pour améliorer le niveau de sécurité de ses équipements et garantir le maintien en état de conformité.

Mettre en place les vérifications

Différents textes réglementaires ou normatifs, ou bien des recommandations, fixent la nature et la périodicité des vérifications périodiques concernant les équipements, matériels, machines, appareils, engins ou véhicules. De plus, le Code du travail renvoie à des arrêtés ministériels spécifiques pour les équipements de travail soumis à des vérifications générales périodiques.

Ces vérifications peuvent prendre la forme d’examen, d’essai, d’épreuve, de contrôle visuel, de visite, d’inspection, de mesure ou d’entretien préventif. Les textes indiquent précisément le type d’opération qu’il convient d’effectuer. Elles doivent être réalisées par du personnel qualifié appartenant ou non à l’établissement, compétent dans les domaines techniques et réglementaires de la prévention.

Notons que des vérifications d’usage sont nécessaires à chaque prise de poste, après chaque démontage et remontage ou à chaque changement de fabrication. Les différents contrôles à accomplir sont détaillés par exemple dans une fiche de poste. L’opérateur signalera toutes les anomalies qu’il peut remarquer en cours de son travail (baisses d’efficacité, bruits ou vibrations anormaux…).

Mettre en place une politique de maintenance

Ces vérifications périodiques ne se substituent pas à l’obligation d’effectuer les opérations de maintenance définies par le fabricant de l’équipement. Il est d’ailleurs fortement recommandé d’enregistrer les opérations de maintenance des équipements de travail dans un carnet de maintenance (obligatoire pour les appareils de levage). Le carnet de maintenance est lui-même indissociable de l’information et de la formation des personnels de maintenance. De fait, l’employeur doit inclure dans le choix de ses équipements des exigences pour faciliter la maintenance : accès, conditions d’intervention, notice d’instructions en langue française…

Mis en ligne le 19 septembre 2011

Haut de page

Page extraite du site www.inrs.fr Copyright © INRS