Accueil > Démarches de prévention > Prévenir pour quoi faire ?

Prévenir pour quoi faire ?

Pour le bien des salariés et de l’entreprise

Augmenter la taille des caractères Diminuer la taille des caractères

Envoyer à un ami

Imprimez la page

Ajouter à ma sélection

Contacter l'INRS

Faire de la prévention au travail c’est préserver la santé et la sécurité des salariés dans l’entreprise. Il s’agit d’une obligation légale. Mais la maîtrise des risques permet aussi d’accroître le bien-être des travailleurs et les performances de l’entreprise. Ainsi, un employeur qui s’engage dans des actions de prévention investit pour le bien de ses salariés, mais aussi de sa société, de sa productivité et de son image.

Chaque année, les accidents du travail et les maladies professionnelles se traduisent par la perte de 45 millions de journées de travail. Les conséquences humaines, financières et juridiques de ces dysfonctionnements sont majeures pour les entreprises et leur personnel. La prévention des risques professionnels constitue un enjeu crucial et concerne toutes les entreprises, quelle que soit leur taille.

Principales causes des accidents du travail avec arrêt en 2011

Principales causes des accidents du travail avec arrêt en 2012

 
Évolution du nombre de maladies professionnelles depuis 2000

Évolution du nombre de maladies professionnelles depuis 2008, globalement et pour les tableaux relatifs aux TMS (n° 57) et aux affections liées à l'amiante (n° 30 et 30 bis)

 

Une obligation légale

L’employeur est responsable de la santé et de la sécurité des salariés de son entreprise. Il est chargé de préserver leur santé physique et mentale et leur sécurité. Pour cela, il doit :

  • identifier les dangers liés à son activité,
  • évaluer les risques et transcrire les résultats de cette évaluation dans le document unique,
  • proposer et mettre en place des actions de prévention.

Des bénéfices humains et sociétaux

En préservant la santé et la sécurité de ses équipes et en améliorant les conditions de travail, l’entreprise répond aux attentes de ses salariés, et plus généralement de la société tout entière. Par ailleurs, agir pour le bien-être de ses salariés augmente l’attractivité de l’entreprise tant pour les équipes en place que pour les futurs embauchés. Cela contribue au développement durable de la société. L’image de l’entreprise s’en trouve également valorisée auprès des clients.

Un comportement gagnant/gagnant

La prévention des risques professionnels a un coût mais c’est surtout un investissement qui conditionne en partie les succès futurs d’une entreprise.

L’amélioration des conditions de travail a de nombreuses répercussions positives :

  • préservation de l’état de santé des salariés, et amélioration de leur bien-être,
  • réduction de la pénibilité des tâches,
  • optimisation de l’utilisation des équipements,
  • diminution des nuisances et des dysfonctionnements,
  • réduction des coûts directs liés aux accidents du travail et aux maladies professionnelles,
  • réduction des pertes et des manques à gagner liés à l’absentéisme, au turnover ou aux retards de production…

Ainsi, la mise en place d’un environnement de travail sûr et plus sain se traduit souvent par des gains de productivité et par l’amélioration de la qualité de la production.

Mis en ligne le 06 novembre 2013

Haut de page

Page extraite du site www.inrs.fr Copyright © INRS