Accès rapides :

Vous êtes ici :

  1. Accueil
  2. Publications et outils
  3. Bases de données
  4. Fiches toxicologiques
  5. 1,2-Dichloroéthane (FT 54) (rubrique sélectionnée)

1,2-Dichloroéthane

Fiche toxicologique n° 54

Sommaire de la fiche

Édition : 2013

Caractéristiques

Utilisations

  • Le 1,2-dichloroéthane est surtout utilisé comme intermédiaire dans la synthèse du chlorure de vinyle.
  • Il est également employé dans la fabrication d'autres composés organiques chlorés (trichloroéthane, trichloroéthylène, tétradiloroéthylène...).
  • Le 1,2-dichloroéthane pouvait également être utilisé dans d'autres applications plus marginales en tant que solvant pour graisses, agent dans le traitement par fumigation de céréales, antidétonant dans l'essence sans plomb, intermédiaire dans la fabrication d'éthylènediamine, d'éthylène-glycol... Ces utilisations ont pour la plupart été abandon­nées.

Propriétés physiques [1-4]

Le 1,2-dichloroéthane est un liquide incolore, mobile. Son odeur rappelle celle du trichlorométhane ; la limite mini­male olfactive varie de 3 à 100 ppm.

Il est très peu soluble dans l'eau (0,8 % en poids à 20 °C), miscible par contre à la plupart des solvants organiques. En outre, le 1,2-dichloroéthane dissout un grand nombre de substances telles que graisses, huiles, résines...

Nom Substance N° CAS Etat Physique Masse molaire Point de fusion Point d'ébullition Densité Pression de vapeur Indice d'évaporation Point d'éclair Température d'auto-inflammation Limites d'explosivité ou d'inflammabilité (en volume % dans l'air) Coefficient de partage n-octanol / eau (log Pow)
1,2-dichloroéthane 107-06-2

Liquide

98,96

-35,5 °C

84 °C

1,235

33 hPa à 0 °C

86 hPa à 20 °C

312 hPa à 50 °C

4,1 (oxyde de diéthyle = 1)

13 °C (coupelle fermée)

413 °C

Limite inférieure : 6,2 % 

Limite supérieure : 16 %

1,48

À 25 °C et 101,3 kPa, 1 ppm = 4 mg/m3.

Propriétés chimiques [1-4]

Convenablement stabilisé par addition de 0,1 à 0,2 % d'alkylamine (par exemple la diisopropylamine), le 1,2-dichlo­roéthane commercial est un produit stable à température ordinaire. À des températures supérieures à 100 °C et sous l'action de l'air, de la lumière, de la pression ou de catalyseurs, il tend à donner naissance à des produits à réaction acide notamment au chlorure d'hydrogène.

La décomposition thermique du 1,2-dichloroéthane conduit à la formation de produits toxiques. Entre 340 et 515 °C, on a pu caractériser le chlorure de vinyle, le chlo­rure d'hydrogène et des traces d'acétylène. Il peut égale­ment se former du dichlorure de carbonyle.

Le 1,2-dichloroéthane est sans action sur les métaux usuels à froid mais la formation à chaud de produits de dégradation acides peut provoquer une corrosion des surfaces métalliques.

Le 1,2-dichloroéthane peut réagir violemment au contact des oxydants, des métaux alcalins et alcalino-terreux et de divers métaux à l'état pulvérulent.

Récipient de stockage

Le 1,2-dichloroéthane peut être stocké dans des récipients en acier ordinaire, galvanisé ou inoxydable.

Le verre teinté est également utilisable pour de petites quantités. Dans ce cas, les récipients seront protégés par une enveloppe métallique plus résistante convenablement ajustée.

EN SAVOIR PLUS SUR LES FICHES TOXICOLOGIQUES