Acces rapides :

Vous êtes ici :

  1. Accueil
  2. Métiers et secteurs d'activité
  3. Chimie (rubrique sélectionnée)

Chimie

Prévention dans la synthèse, transformation et formulation

Manipulation de produits chimiques Le secteur de la chimie réunit tous les risques professionnels, en particulier ceux liés aux propriétés des produits utilisés. Ces risques peuvent être accrus par la méconnaissance de nouvelles substances. Les principales actions de prévention portent notamment sur la substitution, le confinement des produits, la ventilation des locaux, une gestion rigoureuse des produits utilisés (incompatibilité, stockage, élimination…) ainsi qu’une formation et une information de tout le personnel.

La chimie est un secteur très diversifié, avec des activités qui vont du simple mélange à la synthèse de nouvelles molécules. Il représente environ 450 000 salariés pour un peu moins de 18 000 entreprises en France, plus de 80 % d’entre elles comprenant moins de 50 salariés (d’après les données de la CNAMTS et l’annuaire des entreprises).

Ce secteur réunit tous les risques professionnels, avec une prédominance pour les risques chimiques (effets toxiques, incendies, explosions…). Signalons également les risques liés à la sous-traitance et au travail intérimaire, notamment en production et lors des opérations de maintenance et d’entretien des installations.

Des risques intrinsèques aux produits utilisés

Les produits chimiques peuvent être dangereux en raison à la fois de leurs effets sur la santé (de l’irritation au cancer, en passant par l’empoisonnement) et de leurs effets physiques (caractère inflammable, corrosif, explosif).

Cet aspect doit être pris en compte dans l’évaluation des risques et la mise en place des mesures de prévention, en priorisant la substitution des produits les plus dangereux par des moins dangereux.

De gros volumes pour des risques aggravés

Les entreprises de production sont amenées à manipuler et stocker de grosses quantités de produits chimiques. Cela accroît les risques liés aux dangers intrinsèques des produits, mais également à ceux liés aux incompatibilités entre produits.

Quelques exemples :

  • Le stockage de matières inflammables nécessite la mise en place de mesures importantes de prévention des risques incendie et explosion.
  • Un déversement liquide accidentel de plusieurs tonnes est susceptible de provoquer une pollution environnementale de grande envergure. Des systèmes de rétention doivent donc être prévus.
  • Certaines substances peuvent réagir de façon dangereuse entre elles (explosion, émission de gaz toxiques). Pour éviter cela, une organisation et une conception des installations spécifiques sont à prévoir.

Petites quantités, produits peu connus et vigilance sur les actions de prévention

À l’inverse, le travail dans un laboratoire de chimie se caractérise par la manipulation et le stockage de petites quantités de produits très divers, présentant toutes les catégories de dangers. Certains de ces produits sont des molécules nouvellement synthétisées, pour lesquelles les dangers sont peu connus ou pour lesquelles il n’existe aucune donnée, aussi bien physico-chimique que toxicologique. Cela implique des mesures et des équipements spécifiques allant de la sorbonne à la boîte à gants.

Les métiers du secteur chimie
Mis à jour le 12/03/2015