Acces rapides :

Vous êtes ici :

  1. Accueil
  2. Actualités
  3. Formation à la prévention des risques professionnels en EHPAD (rubrique sélectionnée)

Formation à la prévention des risques professionnels en EHPAD

Santé et sécurité au travail des personnels des EHPAD

Un dispositif de formation à la prévention des risques professionnels dans le secteur de l’hébergement et de l’accueil des personnes âgées a été conçu par l’INRS et le réseau Assurance maladie-risques professionnels, avec le Synerpa (Syndicat national des établissements et résidences privées pour personnes âgées). Il peut être pris en charge en tout ou partie par les financeurs de la formation professionnelle continue (OPCA) et les CARSAT.

Pour être efficace, une démarche de prévention des risques professionnels doit impliquer tous les salariés d’un établissement, dirigeant, encadrant, personnel soignant…
C’est pourquoi l’INRS a conçu une formation distincte pour chacun d’eux leur permettant de développer les compétences en prévention nécessaires pour contribuer, chacun à leur niveau, à la démarche :

  • Le directeur/la directrice apprend à piloter la démarche de prévention : initier, développer et manager la prévention dans son établissement.
    Durée : 1 journée + ½ journée dans l’EHPAD
  • L’animateur prévention identifié au sein de l’établissement par le directeur/la directrice apprend à coordonner et animer la démarche de prévention et à conduire l’évaluation des risques professionnels en lien avec la direction.
    Durée : 8 journées dont 2 dans l’EHPAD
  • Les personnels, soignants ou non, sont formés à la prévention des risques liés à l’activité physique pour le secteur sanitaire et social (PRAP2S) (formation certifiante acteur PRAP2S).
    Durée : 3 journées


Il est essentiel que ces 3 niveaux d’acteurs soient formés et que leurs formations soient concomitantes.

Modalités pratiques

Ces formations sont dispensées partout en France par des organismes habilités par l’INRS. Celles de l'animateur et des personnels soignants ou non sont inscrites au répertoire national des certifications professionnelles. Elles peuvent être financées en tout ou partie par les OPCA et les CARSAT.

Les risques du secteur

Le secteur compte environ 8 000 établissements et 400 000 salariés. Les accidents du travail et maladies professionnelles y sont particulièrement fréquents, principalement des TMS (troubles musculo squelettiques) liés à la mobilisation de personnes et des chutes de plain-pied. Les salariés sont aussi exposés aux risques infectieux, chimiques et le fort travail émotionnel lié notamment à la part relationnelle de leur activité les expose au stress et à l’épuisement professionnel.

Pour en savoir plus
Mis à jour le 30/08/2016