Accès rapides :

Vous êtes ici :

  1. Accueil
  2. Actualités
  3. Un risque peut en masquer un autre : restons vigilants !
    (rubrique sélectionnée)

Un risque peut en masquer un autre : restons vigilants !

Covid-19 : ne pas négliger les autres risques

Dans de nombreuses entreprises, les conditions de travail sont bouleversées par la pandémie de Covid-19. Mais, les autres risques professionnels ne doivent pas être négligés pour autant. L’INRS édite deux nouvelles affiches pour inviter les entreprises à ne pas relâcher l’effort global de prévention des risques professionnels.

Chutes, glissades, heurts, coupures, mal de dos… Chaque année, ce sont plus de 650 000 accidents du travail et près de 50 000 maladies professionnelles qui surviennent sur le lieu de travail (source Assurance maladie-Risques professionnels). 

Dans un contexte exceptionnel marqué par la pandémie liée à la Covid-19, l’INRS publie deux nouvelles affiches pour rappeler aux entreprises, employeurs et salariés, que la crise sanitaire ne doit pas faire perdre de vue la prévention des risques professionnels inhérents à leurs secteurs et leurs activités. La pandémie peut engendrer de nouveaux risques professionnels, cependant la vigilance des entreprises doit être maintenue même pour les risques « habituels ».

 

  • Affiche Réf. A 851
    COVID-19 Un risque peut en masquer un autre (typographie)

  • Affiche Réf. A 856
    COVID-19. Un risque peut en masquer un autre (masques)

Préserver la santé et sécurité des salariés

La prévention des risques professionnels recouvre l'ensemble des dispositions à mettre en œuvre pour préserver la santé et la sécurité des salariés, améliorer les conditions de travail et tendre au bien-être au travail. Il s'agit d'une obligation réglementaire qui s'impose à l'employeur et dont les principes généraux sont inscrits dans le Code du travail (articles L.4121-21 et L.4121-32).
 
Une démarche de prévention des risques professionnels se construit en impliquant tous les acteurs concernés et en tenant compte des spécificités de l’entreprise (taille, moyens mobilisables, organisation, sous-traitance, co-traitance, intérim, filialisation, implantation géographique multiple, présence de tiers externes comme du public ou des clients…). 

L’évaluation des risques professionnels constitue une étape cruciale de la démarche de prévention. Elle en est le point de départ. Elle consiste à identifier les risques auxquels sont soumis les salariés d'un établissement, en vue de mettre en place des actions de prévention pertinentes couvrant les dimensions techniques, humaines et organisationnelles. Les résultats sont formalisés dans le document unique d’évaluation des risques (DU ou DUER). Ce document est mis à la disposition des salariés, des membres du Comité social économique (CSE), des délégués du personnel, du médecin du travail, de l'inspecteur du travail et des agents des services de prévention des organismes de sécurité sociale ainsi que des inspecteurs de la radioprotection.

 

9 principes généraux de prévention des risques professionnels

  • Éviter les risques, c'est supprimer le danger ou l'exposition au danger.
  • Évaluer les risques, c'est apprécier l’exposition au danger et l’importance du risque afin de prioriser les actions de prévention à mener.
  • Combattre les risques à la source, c'est intégrer la prévention le plus en amont possible, notamment dès la conception des lieux de travail, des équipements ou des modes opératoires.
  • Adapter le travail à l'homme, en tenant compte des différences interindividuelles, dans le but de réduire les effets du travail sur la santé.
  • Tenir compte de l'évolution de la technique, c'est adapter la prévention aux évolutions techniques et organisationnelles.
  • Remplacer ce qui est dangereux par ce qui l’est moins, c’est éviter l’utilisation de procédés ou de produits dangereux lorsqu’un même résultat peut être obtenu avec une méthode présentant des dangers moindres.
  • Planifier la prévention en intégrant technique, organisation et conditions de travail, relations sociales et environnement.
  • Donner la priorité aux mesures de protection collective et n'utiliser les équipements de protection individuelle qu'en complément des protections collectives si elles se révèlent insuffisantes.
  • Donner les instructions appropriées aux salariés, c’est former et informer les salariés afin qu’ils connaissent les risques et les mesures de prévention.


Pour en savoir plus :


L’évaluation des risques professionnels constitue l'un des principaux leviers de progrès dans l’entreprise. Elle lui est utile puisqu’elle peut contribuer à améliorer son fonctionnement tout au long de son évolution, en consolidant la maîtrise des risques avérés mais également en pointant l’apparition de risques à effets différés ou de nouveaux risques, en particulier ceux qui sont liés aux nouvelles organisations (recours plus fréquent à des CDD, intérim, télétravail flux tendus...) ou à de nouveaux procédés industriels.
La santé et la sécurité des salariés ne doivent donc pas être dissociés du fonctionnement de l’entreprise (choix techniques, organisation du travail, mobilisation des compétences, formation...). La mise en place d’une démarche de prévention contribuera à améliorer la performance de l’entreprise sur le plan humain et économique.


L’INRS propose pour l’ensemble des risques professionnels des méthodes et des outils pour accompagner l’ensemble des entreprises du régime général de la Sécurité sociale dans leur démarche de prévention des risques professionnels (cf. Rubriques DémarchesRisquesMétiers et secteurs d’activitéServices aux entreprisesPublications et outils).

Pour en savoir plus :
Mis à jour le 08/10/2020