Accès rapides :

Vous êtes ici :

  1. Accueil
  2. INRS
  3. Activités de recherche
  4. Evaluation de l'efficacité des dispositifs de réduction des expositions au MEOPA (rubrique sélectionnée)

Evaluation de l'efficacité des dispositifs de réduction des expositions au MEOPA

Etude

Le mélange équimolaire d’oxygène et de protoxyde d’azote (Meopa) est utilisé en secteur hospitalier pour ses propriétés anxiolytiques et analgésiques lors de la réalisation d’actes de courte durée. Les personnels soignants sont exposés de manière régulière à ce gaz qui a des effets toxiques chez l’Homme. Il est possible de réduire ces expositions en captant à la source les émissions accidentelles de protoxyde d’azote à l’aide de dispositifs d’aspiration localisés : masques double enveloppe nez-bouche ou nez uniquement. Trois dispositifs ont été identifiés : le système MedicVent pour les masques complets et les dispositifs Accutron et Scavenger pour les masques nasaux. L’INRS souhaiterait mesurer l’efficacité de ces dispositifs sur la réduction des expositions.
La mesure d’efficacité se déroule en deux étapes : une étape de détermination d’efficacité théorique en laboratoire. Le masque est appliqué sur un mannequin respirant dans une cabine ventilée de type soufflerie, un traceur est injecté dans le masque à la place du protoxyde d’azote. La mesure du traceur dans le conduit d’aspiration de la cabine permet d’évaluer l’efficacité de l’aspiration localisée.
L’efficacité réelle se mesure en situation réelle de travail. Des activités de soins seront donc suivies en secteur hospitalier, avec et sans utilisation de masque à double enveloppe. Des prélèvements individuels d’air seront réalisés sur le personnel soignant et l’analyse de ces prélèvements permettra de déterminer le taux de réduction de l’exposition associé à ces dispositifs. Une analyse des pratiques et de leur incidence sur les expositions sera également réalisée par association de la vidéo et de la métrologie en temps réel. Les hôpitaux avec lesquels nous avons des contacts pour réaliser cette étude sont le CHU de Caen, Le CHU de Nantes et l’hôpital de la Pitié Salpêtrière de l’APHP.
Enfin, un dernier volet de l'étude portera sur la valorisation des gaz aspirés pour une réutilisation potentielle.
Valorisations prévues : des publications scientifiques pour améliorer la connaissance des dispositifs de réduction des expositions aux gaz anesthésiques, des recommandations issues de l’analyse de pratiques sous forme de documents d’information, le développement et le transfert du procédé de séparation membranaire pour l'intégrer aux systèmes d’extraction existants.

  • Fiche technique

    Fiche technique

    • Année de lancement

      2020
    • Discipline(s)

      Aéraulique–ventilation-captage - Métrologie des expositions - Ergonomie
    • Responsable(s)

    • Participant(s)

    • Collaboration(s) extérieure(s)

    • Référence

      ET2020-005
Disciplines de recherche
Aéraulique–ventilation-captage
Etudes Publications Communications
Métrologie des expositions
Etudes Publications Communications
Ergonomie
Etudes Publications Communications