Acces rapides :
Dossier :

Vibrations

Vous êtes ici :

  1. Accueil
  2. Risques
  3. Vibrations
  4. Ce qu'il faut retenir (rubrique sélectionnée)

Ce qu'il faut retenir

2 modes d’exposition

Les vibrations peuvent représenter un risque pour la santé des salariés. On distingue deux modes d’exposition : les vibrations transmises à l’ensemble du corps, notamment lors de la conduite d’engins, et les vibrations transmises aux membres supérieurs, lors de l’utilisation de machines portatives. Dans les deux cas, la réglementation française définit des valeurs limite d’exposition. Certaines mesures permettent de prévenir les risques.

Vibrations transmises à l’ensemble du corps

Conducteur de chariot dans un entrepôt logistique


La conduite régulière d’un véhicule ou d’un engin de chantier, de transport ou de manutention peut exposer les salariés à des niveaux élevés de vibrations. Transmises à l’ensemble du corps, ces vibrations peuvent favoriser la survenue de douleurs particulièrement au niveau du dos. Pour prévenir ces risques, la réglementation définit des valeurs limites d’exposition au-delà desquelles des actions de prévention doivent être mises en œuvre.


Vibrations transmises aux membres supérieurs

Opérateur utilisant un perforateur à béton


Les vibrations générées par certaines machines portatives ou guidées à la main peuvent être à l’origine d’affections invalidantes au niveau des mains et des bras. En France, près de 2 millions de travailleurs seraient concernés, essentiellement dans les secteurs du bâtiment, de la construction mécanique, de la métallurgie et de l’entretien des espaces verts. L’exposition à ces vibrations n’est pas une fatalité. De nombreuses mesures de prévention permettent de réduire efficacement les risques.

Pour en savoir plus
Mis à jour le 06/01/2015
Formation