Accès rapides :

Vous êtes ici :

  1. Accueil
  2. Publications et outils
  3. Bases de données
  4. Eficatt
  5. Fièvre Q (rubrique sélectionnée)

Fièvre Q

Coxiella burnetii

Sommaire de la fiche

Édition : septembre 2010

Agent pathogène Guide de lecture

Descriptif de l'agent pathogène

Réservoir et principales sources d'infection

Réservoir
  • Type(s)

    • Animal
    • Environnement
Principales sources d'infection

La source principale est constituée par les produits de parturition et les sécrétions vaginales, notamment lors des mises-bas ou avortements d’un animal infecté (ovins, caprins, bovins). L’animal peut être porteur sain. L’environnement est une source potentielle par les aérosols issus de ces sécrétions.
Si l’excrétion dans le lait a été démontrée, son imputabilité dans la pathologie humaine n’a pas été clairement prouvée.

Vecteur(s)
oui

Viabilité et infectiosité

Viabilité, résistance physico-chimique

Très grande résistance dans le milieu extérieur sous forme de « pseudo-spores », résistant à la plupart des désinfectants commercialisés, à la chaleur (> 80 °C pendant 10 minutes) et à la dessiccation.
C. burnetii peut survivre 8 mois dans de la laine conservée à 20 °C.

Infectiosité

Extrême infectiosité par voie aérienne. Coxiella burnetii est considérée comme infectante « à l’unité ».

Liens utiles