Acces rapides :

Vous êtes ici :

  1. Accueil
  2. Travaux souterrains. Des risques peu visibles mais bien réels (rubrique sélectionnée)

Travaux souterrains. Des risques peu visibles mais bien réels

Dossier Travail et sécurité

Article de revue04/2011

Ce document existe uniquement au format électronique

Tous les chantiers souterrains arborent à leur entrée une statue de Sainte-Barbe, patronne des mineurs, des géologues et des pompiers, pour protéger les ouvriers. Car les travaux souterrains exposent à de multiples risques : éboulements, effondrements, incendies, manutentions de matériels, croisements de flux engins-piétons, risque biologique, etc.
L'exiguïté, la coactivité, le manque de luminosité, les problèmes de communication peuvent par ailleurs constituer des facteurs aggravants en cas d'accident.
Au-delà des chantiers de BTP, toutes les activités en souterrain (exploitation de carrière, entretien ou maintenance d'ouvrages existants) sont exposées aux mêmes types de risques. Les techniques ont évolué ces dernières décennies et la sécurité a progressé de pair. La gravité des accidents tend à diminuer. Mais si la sécurité a été renforcée et les conditions de travail améliorées, les efforts de sécurisation des travaux souterrains doivent malgré tout se poursuivre.

  • Description et informations techniques
    • Document original

      Article publié dans le mensuel Travail et sécurité, n°716, avril 2011
    • Référence INRS

      TS716page20
    • Auteur(s)

      RAVALLEC C.
    • Date de publication

      04/2011
    • Collection

      Dossier Travail et sécurité

Ressources complémentaires de l'INRS

Sur le thème : Gros oeuvre dans le BTP