Accès rapides :

Vous êtes ici :

  1. Accueil
  2. Affections respiratoires professionnelles allergiques dans le secteur des plastiques (rubrique sélectionnée)

Affections respiratoires professionnelles allergiques dans le secteur des plastiques

Fiche d'allergologie-pneumologie professionnelle

Article de revue06/2009

Ce document existe uniquement au format électronique

Les affections respiratoires allergiques observées dans l'industrie des plastiques sont des rhinites, des asthmes et plus rarement des pneumopathies d'hypersensibilité.
Elles sont rapportées avec les résines époxydiques, les acrylates et méthacrylates, le polychlorure de vinyle, les polyoléfines : polyéthylène et polypropylène, les aminoplastes et phénoplastes, les polyuréthannes...
Elles sont observées lors de la manipulation de produits de base pulvérulents ou sous forme liquide (monomères, catalyseurs, adjuvants), lors des opérations de pesées, transvasements, mélangeages et lors des nombreux procédés de transformation des matières plastiques qui impliquent une élévation de température suffisante pour libérer des adjuvants et entraîner un début de décomposition de la résine ainsi que lors des travaux de finition.
De très nombreux constituants des matières plastiques sont susceptibles d'être à l'origine d'allergies respiratoires : diisocyanates, amines, anhydrides d'acides, acrylates, méthacrylates, formaldéhyde... L'environnement de travail, irritant, peut également être un facteur déclenchant d'un asthme.
Pour la plupart des produits chimiques en cause, le mécanisme physiopathologique n'est pas connu ou est incomplètement connu. Le diagnostic étiologique peut être difficile, plusieurs produits en présence pouvant être en cause. L'atopie n'est pas un facteur favorisant la sensibilisation aux produits chimiques rencontrés dans le secteur des plastiques. La prévention technique doit tout tenter pour réduire l'exposition.
Ces affections sont réparées par plusieurs tableaux de maladies professionnelles, en fonction des produits en présence.
Cette fiche annule et remplace la fiche TR 18 "Affections respiratoires dues aux isocyanates organiques. 1. La chimie des isocyanates et ses implications physiopathologiques" et la fiche TR 19 "Affections respiratoires dues aux isocyanates organiques. 2. Prévalence, diagnostic, évolution et prévention de l'allergie respiratoire".

  • Description et informations techniques
    • Document original

      Article de 17 pages, publié dans la revue Documents pour le médecin du travail
    • Référence INRS

      TR 46
    • Auteur(s)

      ROSENBERG N.
    • Date de publication

      06/2009
    • Collection

      Fiche d'allergologie-pneumologie professionnelle

Ressources complémentaires de l'INRS

Sur le thème : Maladies de l'appareil respiratoire

Sur le thème : Plasturgie