Acces rapides :

Vous êtes ici :

  1. Accueil
  2. Fumées chirurgicales. Risques et mesures de prévention (rubrique sélectionnée)

Fumées chirurgicales. Risques et mesures de prévention

Dossier médico-technique

Article de revue09/2011

Ce document existe uniquement au format électronique

Les techniques chirurgicales utilisant la chaleur (appareils électrochirurgicaux, lasers) ou les ultrasons pour certaines phases opératoires exposent les opérateurs aux produits de pyrolyse. Ces fumées chirurgicales contiennent un mélange de substances diverses (gaz, vapeurs, aérosols liquides ou solides), dans lesquelles peuvent être retrouvés des éléments biologiquement actifs (cellules, bactéries, virus) et des substances cancérogènes, mutagènes ou reprotoxiques. La composition de ces produits de pyrolyse dépend de la technique de traitement utilisée et du type de tissu traité.
Les signes d'intoxication aiguë sont connus et à type de céphalées, asthénie, nausées, irritation des yeux et des voies respiratoires. La gêne olfactive est fréquente. Par contre, hormis quelques cas rapportés de papillome de la sphère ORL, il n'existe pas d'étude épidémiologique de grande échelle sur les dangers pour la santé des opérateurs de ces fumées chirurgicales.
Les mesures de prévention reposent sur des aspects techniques (captage des fumées, ventilation mécanique de la zone de travail), organisationnels (information et formation du personnel) et, en cas de nécessité, au port d'équipements de protection individuelle.

  • Description et informations techniques
    • Document original

      Article de 13 pages, publié dans la revue Documents pour le médecin du travail
    • Référence INRS

      TC 137
    • Auteur(s)

      EICKMANN U. , FALCY M., FOKUL I., RUEGGER M., BLOCH M.
    • Date de publication

      09/2011
    • Collection

      Dossier médico-technique

Ressources complémentaires de l'INRS

Sur le thème : Etablissements de soins