Accès rapides :

Vous êtes ici :

  1. Accueil
  2. Dermatites de contact aux équipements de protection individuelle (EPI) (rubrique sélectionnée)

Dermatites de contact aux équipements de protection individuelle (EPI)

Fiche d'allergologie-dermatologie professionnelle

Article de revue03/2009

Ce document existe uniquement au format électronique

Les dermatoses professionnelles aux équipements de protection individuelle (EPI) sont essentiellement des dermatites de contact d'irritation et/ou allergiques et des urticaires de contact. Les professions exposées dépendent de l'EPI, par exemple, le personnel de santé surtout pour les gants, les salariés du BTP pour les gants, bottes et chaussures de sécurité... La plupart des EPI sont irritants surtout en cas de port prolongé.
- Pour les gants, les principaux allergènes sont les additifs du caoutchouc et les chromates (gants en cuir).
- Pour les chaussures, ce sont les chromates, les additifs du caoutchouc (surtout le MBT et les composés du mercapto-mix) et les adhésifs (résine p-tert-butylphénol formaldéhyde, colophane).
- Pour les vêtements : les colorants Disperse, surtout de type azoïque et anthraquinonique.
- Pour les lunettes : le nickel.
- Pour les équipements de plongée : les dérivés des thiourées.
Le latex des gants en caoutchouc naturel reste de loin la cause la plus fréquente d'urticaire de contact professionnelle aux EPI.
Le diagnostic étiologique repose sur l'anamnèse, l'examen clinique et les tests allergologiques avec les batteries spécialisées et les produits professionnels.
La prévention technique doit mettre en oeuvre toutes les mesures susceptibles de réduire l'exposition et promouvoir l'utilisation plus large de substituts au latex et aux principaux allergènes des EPI. La prévention médicale repose sur l'éviction de tout contact cutané professionnel et non professionnel avec le ou les allergènes responsables.
Certaines de ces affections sont réparées au titre de plusieurs tableaux de maladies professionnelles, en fonction des substances chimiques entrant dans la composition des produits utilisés.
Cette fiche annule et remplace la fiche TA 46 "L'eczéma allergique aux objets et vêtements de protection individuelle".

  • Description et informations techniques
    • Document original

      Article de 16 pages, publié dans la revue Documents pour le médecin du travail
    • Référence INRS

      TA 81
    • Auteur(s)

      CREPY M.N.
    • Date de publication

      03/2009
    • Collection

      Fiche d'allergologie-dermatologie professionnelle

Ressources complémentaires de l'INRS

Sur le thème : Maladies de la peau et des yeux

Sur le thème : Protection individuelle