Acces rapides :

Vous êtes ici :

  1. Accueil
  2. Opérateurs d'engins mobiles. Vers une prise en compte de la posture dans l'évaluation du risque vibratoire (rubrique sélectionnée)

Opérateurs d'engins mobiles. Vers une prise en compte de la posture dans l'évaluation du risque vibratoire

Note documentaire

Article de revue06/2012

Ce document existe uniquement au format électronique

Les enquêtes épidémiologiques démontrent un risque accru de lombalgie chez les opérateurs d'engins mobiles travaillant en position assise. Pour prévenir ce risque, l'INRS et ses homologues internationaux cherchent à développer une méthode d'évaluation du risque vibratoire intégrant l'ensemble des contraintes physiques auxquelles des opérateurs d'engins vibrants peuvent être exposés. Les efforts portent sur l'apport de connaissances nouvelles concernant la quantification ainsi que l'évaluation de la sévérité de la posture et des mouvements d'un conducteur dans un environnement vibrant (modélisation, épidémiologie, protocole d'évaluation, etc.).
Aujourd'hui, les préventeurs n'en sont qu'à l'étape initiale de spécification des grandeurs descriptives de la posture et de l'environnement ergonomique du conducteur assis. L'objectif de cet article est de présenter, à travers une revue de littérature, les connaissances actuelles sur les principaux risques physiques à l'origine de troubles lombalgiques chez les opérateurs d'engins mobiles. Les grandeurs de référence qui déterminent la position et les mouvements du corps sont ensuite détaillées et illustrées par des mesures effectuées à l'aide d'un dispositif spécifique adapté au poste de conduite d'engins mobiles.

  • Description et informations techniques
    • Document original

      Article de 9 pages, publié dans la revue Hygiène et sécurité du travail
    • Référence INRS

      ND 2359
    • Auteur(s)

      AMARI M.
    • Date de publication

      06/2012
    • Collection

      Note documentaire

Ressources complémentaires de l'INRS

Sur le thème : Vibrations