Acces rapides :

Vous êtes ici :

  1. Accueil
  2. Actualités
  3. Stations-services : prévenir le risque d’explosion (rubrique sélectionnée)

Stations-services : prévenir le risque d’explosion

Maintenance des stations de distribution des produits pétroliers

Les opérations de maintenance des cuves de stations-services ou de stations de distribution de produits pétroliers (nettoyage, dégazage, contrôle d’étanchéité…) peuvent générer des risques d’explosion. L’INRS publie une nouvelle brochure (ED 6256) sur la prévention lors de ces interventions. Trois questions à Benoît Sallé, expert du risque incendie-explosion à l’INRS.

Comment sont nettoyées les cuves de stations-services ou de stations de distribution de produits pétroliers ?

Lors des opérations de maintenance d’une cuve de station-service ou d’une station de distribution de produits pétroliers, les opérateurs ouvrent la cuve. Ils y pulvérisent de l’eau pour abattre les vapeurs. Le camion, appelé hydrocureur, pompe cette eau mélangée aux résidus en fond de cuve. Après avoir vérifié en plusieurs endroits de la cuve l’absence d’atmosphère explosive avec un explosimètre, un opérateur s’équipe d’un appareil respiratoire isolant et entre dans la cuve pour y continuer le nettoyage et effectuer les opérations de maintenance ou de vérification le cas échéant. Un autre opérateur se tient à l’extérieur, à côté de l’entrée, afin de vérifier le bon déroulement des opérations et un troisième, le conducteur du camion, s’assure que les équipements de ce dernier fonctionnent correctement (distribution d’eau et pompage).

Que présente cette brochure ?

Cette brochure a été élaborée avec la Fédération nationale des syndicats de l’assainissement et de la maintenance industrielle (FNSA) qui représente  des exploitants, des fabricants d’hydrocureurs et des entreprises intervenantes. Elle définit les différentes étapes de préparation d’une intervention et si c’est l’exploitant ou l’entreprise intervenante qui doit les prendre en charge. La brochure rappelle également les règles communes de sécurité, les situations pour lesquelles on ferme la station et  les conditions d’intervention, comme, par exemple, le décalage des travaux aux heures les plus fraîches en période de fortes chaleurs.

Quelles sont les principales préconisations ?

Les produits contenus dans les cuves sont inflammables et peuvent générer des vapeurs explosives. C’est pourquoi nous préconisons de définir un périmètre de sécurité autour de l’emprise du chantier. Il permet d’éviter que des véhicules approchent, que des personnes fument autour, et, ainsi, d’éloigner un maximum de sources d’inflammation. Les opérateurs doivent prendre ce risque en compte et ne pas utiliser d’outil pouvant créer un échauffement, pour ouvrir la cuve par exemple. De plus, il arrive qu’il y ait des interférences avec d’autres chantiers : camion qui vient pour dépoter (remplir) une autre cuve, travaux routiers à proximité ou encore opérations de démantèlement de la station. Il faut éviter ces interférences. D’autres  risques sont également présents dans le secteur : risques chimiques, chutes de plain-pied ou encore risques liés à l’utilisation du camion.

 

Pour en savoir plus
Mis à jour le 27/02/2017