Acces rapides :

Vous êtes ici :

  1. Accueil
  2. Actualités
  3. Découvrez les travaux de prospective de l’INRS (rubrique sélectionnée)

Découvrez les travaux de prospective de l’INRS

Nanomatériaux et robots d’assistance physique

L’INRS crée une nouvelle collection de brochures sur la Prospective, consultez dès maintenant les deux premières parutions sur les robots d’assistance physique et les nanomatériaux manufacturés.

Comment vont évoluer les risques professionnels dans les prochaines décennies ?  C’est la question que se pose l‘INRS à travers ses travaux de prospective qui visent à explorer les futurs possibles et leurs répercussions sur la santé au travail. L’Institut dédie une nouvelle collection de brochures pour ces travaux et publie les 2 premiers :
 

  • « Utilisation des robots d’assistance physique à l’horizon 2030 en France » réalisé en 2013. D’ores et déjà, des exosquelettes ou des automates, appelés robots d’assistance physique (RAP) sont utilisés, notamment pour l’aide au levage des personnes, pour porter des charges lourdes (exosquelettes) ou encore pour réaliser des tâches dans des milieux dangereux (en milieu nucléaire par exemple) et de possibles risques ont été identifiées. Une réflexion autour du développement de ces robots et des enjeux qu’ils entraînent concernant la santé et sécurité au travail est donc nécessaire. Après une description des variables pouvant influencer leur développement, 4 scénarios se dessinent :
    • RAP de circonstance ;
    • Rapophobie ;
    • RAP pour tous ou rapophilie !
    • Peu de place pour les RAP.
      Les conséquences en santé et sécurité au travail sont alors présentées pour chacun de ces scénarios.
       
  • « Les nanomatériaux manufacturés à l’horizon 2030. Conséquences en santé et sécurité au travail dans les petites entreprises en France » a été réalisé en 2014.  Les nanomatériaux sont de plus en plus utilisés par l’industrie et considérés comme un moteur possible de croissance économique, mais les connaissances sur leur toxicité et sur les expositions professionnelles restent parcellaires. Déterminer des moyens de prévention efficaces est donc indispensable mais reste délicat. Après avoir développé les différents facteurs influençant l’évolution des nanomatériaux dans l’industrie, appelés variables, 4 scénarios se dessinent :
    • un engagement fort et fructueux de l’État et des entreprises : un développement massif ;
    • un rejet éclairé de la part de la société : un développement dans quelques filières stratégiques ;
    • une mainmise industrielle : un développement dans des secteurs porteurs ;
    • une volonté régionale soutenue : un développement en fonction des compétences locales.
      Les conséquences en santé et sécurité au travail de ces différents scénarios sont étudiées et plus particulièrement pour les PME.

 

Un troisième exercice : « Modes et méthodes de production en 2040 : quelles conséquences en santé et sécurité au travail ? » est en cours de réalisation.

Pour en savoir plus :
Mis à jour le 03/12/2015