Acces rapides :

Vous êtes ici :

  1. Accueil
  2. Actualités
  3. Stabilisation des grues à tour (rubrique sélectionnée)

Stabilisation des grues à tour

L’INRS publie une brochure et un logiciel

L’INRS publie une brochure et un outil de calcul pour déterminer le « vent hors service » sur un chantier, c’est-à-dire le vent maximum pour lequel la grue est conçue pour rester stable lorsqu’elle n’est pas utilisée.

Les grues à tour servent à manutentionner des charges sur les chantiers. Lorsque le vent est supérieur à 72 km/h la grue doit être mise hors service. Celle-ci doit être stabilisée en fonction d’un vent maximal hors service défini par l’utilisateur en fonction de la situation géographique du chantier (région ventée ou non) et de son implantation (présence d’immeubles à proximité pouvant générer des effets de site).

La brochure Grues à tour. Détermination de la configuration de stabilisation. Prise en compte du vent hors service  présente les 3 étapes de la démarche pour déterminer la meilleure configuration pour stabiliser une grue à tour :
-    1ère étape : détermination du vent hors service sur le lieu d’implantation et à la hauteur sous flèche hors effets de site (c’est-à-dire les perturbations du vent dans l’environnement du chantier, principalement les bâtiments) ;
-    2ème étape : prise en compte des effets de site ;
-    3ème étape : choix d’une configuration de stabilisation de la grue.
Les calculs peuvent être réalisés à l’aide d’abaques qui sont jointes en annexes ou à l’aide d’un logiciel téléchargeable sur le site INRS.

Le logiciel  calcule  la vitesse de pointe à hauteur de la flèche et le profil de stabilisation en fonction des paramètres renseignés par l’utilisateur (hauteur de flèche, rugosité, vent de référence, caractéristiques des bâtiments qui environnent le site).
 

Pour en savoir plus
Mis à jour le 09/12/2015