Accès rapides :

Vous êtes ici :

  1. Accueil
  2. Services aux entreprises
  3. Formations et stages
  4. Salarié sauveteur secouriste du travail (SST) (rubrique sélectionnée)

Salarié sauveteur secouriste du travail (SST)

Devenir SST

Le sauveteur secouriste du travail (SST) est un salarié de l'entreprise. Son rôle est de porter les premiers secours à toute victime d'un accident du travail ou d'un malaise, mais aussi d’être acteur de la prévention dans son entreprise. Pour cela, il doit être régulièrement formé. Quelques repères pour devenir sauveteur secouriste du travail et actualiser ses compétences.

Salarié sauveteur secouriste du travail

À qui est destinée cette formation ?

Tout salarié peut devenir sauveteur secouriste du travail, sans prérequis particulier. 

En quoi consiste cette formation ?

Elle permet, par la mise en œuvre de compétences spécifiques, de :

  • maîtriser les conduites à tenir et les gestes de premiers secours (mettre en sécurité la personne accidentée, réagir face à un saignement ou un étouffement, utiliser un défibrillateur et pratiquer un massage cardiaque…) ;
  • savoir qui et comment alerter en fonction de l’organisation des secours dans l’entreprise ;
  • repérer les situations dangereuses dans son entreprise et savoir à qui et comment relayer ces informations ;
  • participer à la mise en œuvre d’actions de prévention et de protection.
     

Qu’obtient le stagiaire avec cette formation ?

La réussite aux évaluations mises en œuvre pendant cette formation permet d’obtenir le certificat de sauveteur secouriste du travail. 
Ce certificat, délivré par le réseau Assurance maladie Risques professionnels / INRS, est valable au niveau national pour une durée de 24 mois. Ce certificat SST peut être délivré à des élèves et apprentis de l'enseignement professionnel dans le cadre de la préparation de leur diplôme.
Il donne l’équivalence à l’unité d’enseignement « Prévention et secours civique de niveau1 » (PSC1) du ministère de l’Intérieur.
Cette formation est régie par un ensemble de dispositions (modalités de mise en œuvre, référentiels, documents administratifs…) formalisées dans le document de référence du dispositif global de formation sauvetage secourisme du travail.

Comment se passe cette formation ?

La formation de sauveteur secouriste du travail a une durée minimale de 14 heures.
Tous les 2 ans le SST doit suivre un recyclage d’une durée de 7 heures, lui permettant de maintenir et d’actualiser ses compétences. À cette occasion, ses compétences sont de nouveau évaluées. 
Le coût d’une formation SST assurée par des organismes de formation habilités est laissé à l’appréciation des organismes en question.

Qui dispense cette formation ?

Cette formation et son recyclage sont dispensés par un formateur SST certifié par le réseau Assurance maladie risques professionnels / l’INRS. 
Ce formateur doit appartenir à une entreprise ou à un organisme de formation habilité par ce même réseau (liste des organismes habilités classés par région à télécharger).


L’INRS n’assure pas la formation SST ni son recyclage.

   

 

Enregistrement des certifications au Répertoire Spécifique

Les certifications* de la Branche portées par l’INRS déposées au Répertoire Spécifique (RS) de France Compétences sont arrivées à échéance le 31 décembre 2021.

L’INRS a procédé courant 2021 aux opérations de renouvellement de ces certifications au RS.

Or France Compétences a défini en octobre 2021 de nouvelles modalités et de nouveaux critères d’évaluation des compétences ; de plus des exigences nouvelles sur l’organisation des jurys de certification s’imposent immédiatement à tous les certificateurs enregistrés au RS.
Il n’a pas été possible de prendre en compte ces nouvelles modalités et règles relatives aux jurys pour les dispositifs certifiants tels que SST et prap (volumes importants de formation, démultiplication massive via les habilitations d’entités partenaires, organisations adaptées dans les entreprises, durées de formations et modalités d’évaluations courtes, …).

À ce jour, les décisions d’enregistrement des certifications de l’INRS ont été ajournées par la Commission de la Certification Professionnelle de France Compétences.

L'INRS a officiellement demandé à France Compétences une prorogation d'un an de la date de fin de validité au RS de ces certifications pour permettre d'engager un processus de réflexion et d'ingénierie visant à adapter les modalités d’évaluation, et pour permettre aux acteurs concernés (dont les organismes de formation habilités) de prendre leurs dispositions.
France compétences a répondu à l’INRS le 3 janvier 2022 qu’il n’est pas de sa compétence de proroger l’échéance de ces certifications.

La qualité des dispositifs et la compétence des organismes habilités par l’INRS ne sont aucunement remis en cause par France Compétences. A notre grand regret, les certifications ne sont plus enregistrées au RS et ne sont donc plus éligibles au CPF depuis le 1er janvier 2022.

Ainsi, le système de démultiplication des certifications persiste en l’état et il reste porté par l’INRS / Assurance maladie – Risques professionnels.

Le financement par les entreprises de ces formations et certifications par le plan de développement des compétences est inchangé et il reste valide.

L’INRS va apporter des précisions aux demandes de renouvellement en distinguant le dispositif SST, les autres niveaux acteurs, les niveaux des formateurs et les niveaux des formateurs de formateurs.

L'INRS publiera des compléments d'information dès que nous disposerons d'actualités sur ce sujet.

*Principales certifications INRS concernées : Sauveteur Secouriste du Travail (SST), Formateur de SST, Acteurs prap IBC et 2S, Acteur Prévention Secours Aide et Soin à Domicile, CATEC, Animateur Prévention du secteur Sanitaire et Médico-Social

Mis à jour le 17/01/2022