Accès rapides :

Vous êtes ici :

  1. Accueil
  2. Services aux entreprises
  3. Formations et stages
  4. Salarié sauveteur secouriste du travail (SST) (rubrique sélectionnée)

Salarié sauveteur secouriste du travail (SST)

Devenir SST

Le sauveteur secouriste du travail (SST) est un salarié de l'entreprise. Son rôle est de porter les premiers secours à toute victime d'un accident du travail, mais aussi d’être acteur de la prévention des risques professionnels dans son entreprise. Pour cela, il doit être régulièrement formé. Quelques repères pour devenir sauveteur secouriste du travail et actualiser ses compétences.

Salarié sauveteur secouriste du travail

À qui est destinée cette formation ?

À tout salarié qui souhaite contribuer à la prévention des risques professionnels dans l’entreprise et intervenir efficacement face à une situation d’accident du travail, sans prérequis particulier.  

En quoi consiste cette formation ?

Elle permet, par la mise en œuvre de compétences spécifiques, de :

  • repérer les situations dangereuses dans son entreprise et savoir à qui et comment relayer ces informations ;
  • participer à la mise en œuvre d’actions de prévention et/ou de protection.
  • savoir qui et comment alerter en fonction de l’organisation des secours dans l’entreprise ;
  • maîtriser les conduites à tenir et les gestes de premiers secours (mettre en sécurité la personne accidentée, réagir face à un saignement ou un étouffement, utiliser un défibrillateur et pratiquer un massage cardiaque…) ;
     

Qu’obtient le stagiaire avec cette formation ?

La réussite aux évaluations mises en œuvre pendant cette formation permet d’obtenir le certificat de sauveteur secouriste du travail.
Ce certificat, délivré par le réseau Assurance maladie Risques professionnels / INRS, est valable au niveau national pour une durée de 24 mois. Il peut être délivré à des élèves et apprentis de l'enseignement professionnel dans le cadre de la préparation de leur diplôme.
Il donne l’équivalence à l’unité d’enseignement « Prévention et secours civique de niveau1 » (PSC1) du ministère de l’Intérieur.
Cette formation est régie par un ensemble de dispositions (modalités de mise en œuvre, référentiels, documents administratifs…) formalisées dans le document de référence du dispositif global de formation sauvetage secourisme du travail.

Comment se passe cette formation ?

La formation initiale de sauveteur secouriste du travail a une durée minimale de 2 jours (14 heures), en présentiel.
Tous les 2 ans, le SST doit suivre une formation de « maintien et actualisation des compétences » (MAC) d’une durée minimale d’une journée (7 heures) en présentiel, lui permettant d’inscrire dans la durée ses compétences relatives à la prévention et au secours. À cette occasion, des évaluations certificatives sont de nouveau réalisées.
Le coût d’une formation SST assurée par des organismes de formation habilités est laissé à l’appréciation des organismes en question.

Qui dispense cette formation ?

Les formations de sauveteurs secouristes du travail (initiales et MAC) sont dispensées par un formateur SST certifié par le réseau Assurance maladie Risques professionnels / INRS.
Ce formateur doit appartenir à une entreprise ou à un organisme de formation habilité par ce même réseau (liste des organismes habilités classés par région à télécharger).


L’INRS n’assure pas les formations d’acteurs SST (initiales et MAC).

   

 

Enregistrement des certifications de Sauveteur Secouriste du Travail (SST) au répertoire spécifique (RS) de France Compétences

À ce jour, deux certifications de l’INRS et de la branche Accidents du Travail / Maladies professionnelles (AT/MP) sont enregistrées au répertoire spécifique de France compétences :

  • La certification Sauveteur secouriste du travail (SST), pour une durée d’un an, valable jusqu’au 24/01/2023.
  • La certification Former des sauveteurs secouristes du travail (Formateur SST), pour une durée d’un an, valable jusqu’au 23/02/2023.


Une des exigences de France Compétences pour accepter l’enregistrement de ces certifications au RS concerne la mise en œuvre de l’évaluation certificative qui doit notamment être effectuée avec la mise en place d’un jury extérieur dissocié du parcours de formation. (Cf chapitre 3.1 des « Préconisations relatives à l’évaluation des compétences professionnelles » d’octobre 2021).

Après un examen attentif des modalités définies par France Compétences et des spécificités des formations « Sauveteur Secouriste du Travail », il apparait que cette exigence n’est pas compatible avec le dispositif national de formation « Sauveteur Secouriste du Travail ». Malgré la qualité reconnue de ces formations, les discussions engagées par l’INRS avec France Compétences n’ont pas permis de valider une adaptation des exigences ou une modalité alternative permettant d’intégrer au répertoire spécifique ce dispositif SST qui forme chaque année plus d’un million de personnes aux gestes de premiers secours au travail.

En conséquence, l’INRS et la branche AT/MP se voient contraints de ne pas redéposer de demandes d’enregistrement au répertoire spécifique pour ces certifications.

Les certifications Sauveteur secouriste du travail (SST) et Former des sauveteurs secouristes du travail (Formateur SST) ne seront plus inscrites au RS à compter des dates d’échéance citées plus haut. Le financement via le CPF ne sera donc plus possible pour les sessions de formation ayant lieu au-delà de ces dates d’échéance.  

Toutefois, l’ensemble des dispositifs de formation certifiants (*) reste porté par l’INRS et la branche AT/MP et les habilitations des entités habilitées restent valides. Les entreprises continueront à financer les formations à la sécurité de leurs salariés (Code du Travail Art. 4141-4). L’engagement de l’INRS et de la branche AT/MP dans les dispositifs permettant de diffuser largement la culture de prévention en entreprise est ici réaffirmé.
Les organismes de formation habilités disposant d'un catalogue de sessions sur le site EDOF (l'espace des organismes de formation) sont invités à prendre leurs dispositions afin d’anticiper la fin de ces enregistrements au RS.

L'INRS publiera des compléments d'information dès que nous disposerons d'actualités sur ce sujet.

 

* Principaux dispositifs certifiants INRS concernés : Acteurs Prap IBC et 2S, Acteur Prévention Secours Aide et Soin à Domicile, Surveillants et Intervenants CATEC, Animateurs Prévention du secteur Sanitaire et Médico-Social, SST, Formateur SST (voir sur www.inrs.fr).

Mis à jour le 12/10/2022