Accès rapides :

Vous êtes ici :

  1. Accueil
  2. INRS
  3. Activités de recherche
  4. Optimisation de la méthode de mesure des endotoxines dans l'air des lieux de travail (rubrique sélectionnée)

Optimisation de la méthode de mesure des endotoxines dans l'air des lieux de travail

Etude

Les endotoxines sont des constituants de la membrane externe de certaines bactéries. Elles sont émises à partir de réservoirs solides ou liquides contenant ou ayant contenu de la matière organique. Les bactéries et les endotoxines de ces réservoirs sont mises en suspension dans l’air au cours de certaines tâches professionnelles qui génèrent des aérosols. Elles sont présentes dans les atmosphères de travail de nombreux environnements : secteur agricole, première transformation des fibres végétales et de la laine, travail dans les égouts, traitement et valorisation des déchets, station de traitement des eaux usées, travail dans des locaux pourvus d’humidificateurs ou de climatiseurs, etc. On estime que plusieurs centaines de milliers de salariés sont concernés. Les expositions aux endotoxines sont susceptibles d’engendrer des effets délétères sur la santé des travailleurs : atteintes de l’état général, symptômes respiratoires aigus et altérations de la fonction respiratoire qui peuvent devenir irréversibles au fil du temps. Il n’existe pas de Valeur Limite d’Exposition Professionnelle, cependant, des valeurs guides ont été établies afin d’harmoniser l’interprétation des niveaux de concentrations rencontrées en milieu professionnel.

Une méthode de mesure a été proposée en 2005 (MétroPol M-154) mais l’évolution des connaissances et l’absence de certaines données de validation nécessitent d’engager de nouveaux travaux de recherche. Les améliorations principales reposeront sur l’étude de la prise en compte de l’ensemble des endotoxines prélevées, sur l’étude de la conservation des échantillons avant analyse et sur la comparaison de différentes méthodes de dosage. L’objectif principal est de proposer une méthode optimisée de prélèvements et d'analyses des endotoxines aux postes de travail pour caractériser les expositions des travailleurs et permettre la mise en place de mesures de prévention adaptées pour réduire leur niveau d’exposition.

Cette méthode sera déployée dans le réseau Prévention pour caractériser les atmosphères de travail, mesurer les expositions des salariés aux endotoxines et alimenter la base de données Colchic. La mise à jour de la méthode M-154 coïncidera avec la rédaction d’une publication dans la revue Hygiène et Sécurité du Travail pour accompagner les modifications réalisées. Les résultats et les connaissances acquises seront diffusés dans les sessions de formation INRS à destination des fonctionnels de sécurité et hygiène industrielle.

Des communications et publications scientifiques sont également envisagées.

Disciplines de recherche
Biologie - Microbiologie
Etudes Publications Communications