Accès rapides :

Vous êtes ici :

  1. Accueil
  2. INRS
  3. Activités de recherche
  4. Travail posté avec travail de nuit et préconisations de prévention : analyse processuelle de la mise en oeuvre du changement d'horaires et / ou de pauses récupératrices nocturnes. (rubrique sélectionnée)

Travail posté avec travail de nuit et préconisations de prévention : analyse processuelle de la mise en oeuvre du changement d'horaires et / ou de pauses récupératrices nocturnes.

Etude

Cette étude porte sur la prévention de l’impact négatif du travail posté (en horaires fixes ou alternants) sur la santé et la sécurité au travail. Les preuves scientifiques se sont en effet accumulées concernant des effets négatifs multiples et différés sur la santé physique et psychologique et sur la vie sociale et familiale des salariés. Selon les experts de ce domaine, toute tentative qui vise à réduire la désynchronisation des rythmes biologiques, la dette de sommeil et le déséquilibre socio-familial est a priori favorable à la santé. Certaines entreprises se mobilisent dans ce sens en cherchant à optimiser le système horaire et/ou en mettant en place des micro-siestes récupératrices nocturnes. L’objectif de l’étude est de documenter les modalités de mise en œuvre de ces actions visant à atténuer les effets du travail posté sur la santé pour en tirer des enseignements à portée plus générale et plus pratique pour la prévention.
La démarche consistera à enquêter sur ces deux types d’actions organisationnelles préventives. Elle privilégie une approche qualitative fondée sur 4 études de cas en milieu industriel et/ou de services. Chaque cas fera l’objet d’observations sur l’activité de travail (y compris de nuit), d’entretiens et de recueil de documents. L’analyse portera sur le processus de changement organisationnel, selon le point de vue des acteurs qui introduisent le changement (RH, management), des médecins du travail susceptibles d’intervenir dans un rôle de conseiller et des travailleurs postés qui le vivent ensuite au quotidien.
Les retombées attendues sont une meilleure compréhension des spécificités des actions de prévention dans le domaine du travail posté. L’étude apportera des éléments de connaissance sur les stratégies de mise en œuvre d’actions, les difficultés et les leviers (échelle organisationnelle) ainsi que les facteurs influençant son appropriation par les travailleurs postés (échelle collective et individuelle). Elle précisera les conditions d’acceptabilité et de faisabilité au sein de l’entreprise, notamment en milieu industriel. Les résultats s’adresseront en priorité aux acteurs de santé au travail via un guide pratique. L’étude donnera lieu à une thèse de doctorat d’ergonomie, une publication scientifique dans une revue internationale à comité de lecture, une communication dans un congrès international..

Disciplines de recherche
Ergonomie
Etudes Publications Communications
Sociologie
Etudes Publications Communications