Accès rapides :

Vous êtes ici :

  1. Accueil
  2. Presse
  3. Industrie et métiers de la propreté (rubrique sélectionnée)

Industrie et métiers de la propreté

L’Assurance Maladie - Risques professionnels et l’INRS proposent une nouvelle offre de prévention des risques au travail

Les salariés de certains secteurs de l’industrie (métallerie et travail des métaux, traitement et revêtement des métaux, mécanique industrielle, industries du plastique et du caoutchouc) sont exposés à de nombreux risques professionnels : douleurs au dos et aux articulations, blessures, brûlures, intoxications et chutes. En ce qui concerne les métiers de la propreté, les salariés sont particulièrement exposés aux risques liés à la manutention, aux chutes et aux produits chimiques.
Les conséquences sur la santé des salariés et sur l’activité sont importantes : 1 515 000 journées de travail perdues par an pour les secteurs de l’industrie, 2 300 000 journées de travail perdues pour les métiers de la propreté, difficultés de recrutement, désorganisation du travail.

L’Assurance Maladie - Risques professionnels et l’INRS proposent des outils opérationnels pour aider les entreprises à prévenir ces risques.


Une démarche de prévention efficace débute par l’évaluation des risques professionnels  formalisée dans le « document unique d’évaluation des risques » (DUER). Obligation légale pour tout employeur, la réalisation de ce document permet d’identifier les actions à mener en fonction des activités propres à son entreprise.

 

Pour aider ces petites entreprises, des outils sectoriels interactifs sont proposés en ligne par l’Assurance Maladie - Risques professionnels et l’Institut national de recherche et de sécurité (INRS). Ils permettent aux entreprises de concevoir leur DUER et de télécharger un plan d’actions en conséquence

 

Les employeurs doivent également prendre en compte les risques liés à la Covid-19 dans leur démarche de prévention des risques professionnels. Là aussi, un outil existe : « Plan d’action Covid-19 ». Il permet à toute entreprise, quel que soit son secteur, d’identifier les situations à risques dans le contexte Covid, et de proposer des mesures opérationnelles pour préserver la santé des salariés, en complément de l’outil de diagnostic des risques liés aux métiers.
 

Ces solutions et outils sont accompagnés d’une série de recommandations et de conseils par métier, que les entreprises peuvent trouver en ligne sur www.ameli.fr/industrie et www.inrs.fr/industrie, et www.ameli.fr/proprete et www.inrs.fr/proprete.

Une offre lancée en collaboration avec les organisations professionnelles

Cette offre a été construite par l’Assurance Maladie - Risques professionnels et l’INRS, en collaboration avec les différentes organisations professionnelles liées à ces métiers :

  • Pour les secteurs de l’industrie : l’Union des industries et métiers de la métallurgie, la Fédération des industries mécaniques, le Syndicat national du caoutchouc et des polymères, l'Union des syndicats des PME du caoutchouc et de la plasturgie, l'Alliance Plasturgie & Composites du Futur - Plastalliance, l'Union des transformateurs de polymères - Polyvia.
  • Pour les métiers de la propreté : la Fédération des entreprises de propreté & services associés, et le Fare Propreté.
Pour plus d'informations :

  

  

À propos de l’INRS

L’Institut national de recherche et de sécurité pour la prévention des accidents du travail et des maladies professionnelles (INRS) est une association loi 1901, créée en 1947 sous l’égide de la Cnam, administrée par un Conseil paritaire (employeurs et salariés).

De l’acquisition de connaissances jusqu'à leur diffusion, en passant par leur transformation en solutions pratiques, l’Institut met à profit ses ressources pluridisciplinaires pour diffuser une culture de prévention dans les entreprises et proposer des outils adaptés à la diversité des risques professionnels.

L’action de l’INRS s’articule autour de quatre missions complémentaires : études et recherche, assistance, formation, information. L’INRS, c’est aujourd’hui 580 collaborateurs répartis sur deux sites : à Paris (209 personnes) et en Lorraine (371 personnes). L’INRS est financé par la Sécurité Sociale – branche accidents du travail / maladies professionnelles. Notre métier, rendre le vôtre plus sûr.

Et pour suivre l'actualité de l'INRS

www.twitter.com/INRSfrance

Contact presse 

Marie-Eva PLANCHARD  - Tél. 01 40 44 14 40 - marieeva.planchard@inrs.fr

 

Mis à jour le 04/10/2021
Contact presse