Accès rapides :

Robots collaboratifs

Sommaire du dossier

Vous êtes ici :

  1. Accueil
  2. Risques
  3. Robots collaboratifs
  4. Identification des risques (rubrique sélectionnée)

Identification des risques

L’utilisation d’un robot collaboratif expose les salariés à des risques inhérents aux machines. Une attention particulière doit être portée aux risques supplémentaires liés à la coactivité : choc, écrasement, brûlure, stress notamment.

Comme pour toute installation industrielle comportant des machines, la mise en place d’une cellule robotique nécessite une étape d’identification des risques. Ces derniers peuvent être liés aussi bien au robot (risques mécaniques liés aux mouvements du bras par exemple) qu’au système robot (parties travaillantes telles que l’outil ou la pièce en mouvement par exemple) et à la cellule robotique (équipements associés au système robot et à l’environnement par exemple).

 

Télécharger l'infographie :

 


Pour l’étape d’identification des risques, l’intégrateur pourra s’appuyer sur la norme NF EN ISO 12100. Dans le cadre de la mise en œuvre d’une cellule robotique collaborative, compte tenu de la proximité immédiate de l’opérateur avec le robot, certains risques doivent bénéficier d’une attention particulière. Le tableau ci-dessous liste les principaux.

Risques

Origines

Conséquences

Risques liés aux impacts physiques

 

  • Mouvement (bras, pinces, outil, pièce manipulée) dans l’espace d’évolution de l’opérateur.
  • Chute ou éjection de pièces ou produits…
  • Écrasement
  • Cisaillement
  • Coupure ou sectionnement
  • Choc
  • Perforation ou piqûre
  • Friction, abrasion
  • Dommages neurobiologiques 
  • Désordres vasculaires
Risques Spécifiques
  • Contact avec des éléments chauds ou froids.
  • Température excessive liée au processus
  • Contact avec des produits chimiques…
  • Brûlure (chaude ou froide)
  • Lésion (yeux, peau) produite par rayonnement
  • Intoxication
Troubles musculo-squelettiques (TMS)
  • Contraintes physiques et psychosociales dues à l’interaction homme-robot
  • Contact avec des éléments vibrants (guidage manuel par exemple)
  • Douleurs aux poignets, épaules, coudes, nuque, dos

Risques psychosociaux

  • Contraintes psychiques  du fait des risques potentiels de chocs (ou contacts répétés) 
  • Contraintes psychiques liées aux activités de surveillance / contrôle
  • Dépendance de l’opérateur au rythme du robot 
  • Poste de travail inadapté
  • Fragilisation des collectifs$
  • Isolement social
  • Monotonie du travail
  • Fatigue
  • Stress
  • Surcharge mentale
 
Pour en savoir plus :
Mis à jour le 08/12/2020