Accès rapides :

Vous êtes ici :

  1. Accueil
  2. Publications et outils
  3. Bases de données
  4. Techniques de réduction du bruit en entreprise
  5. Encoffrement partiel en chaudronnerie (rubrique sélectionnée)

Encoffrement partiel en chaudronnerie

Caractéristiques

  • Numéro de la fiche

    101
  • Solution

    Traitement acoustique du local Ecran Encoffrement
  • Domaine

    Métallurgie
  • Coût indicatif

    40000 € (2019)

Problème

  • L’atelier de chaudronnerie dispose d’une dizaine de postes de travail occupés par cinq opérateurs. Ces postes de travail sont soit manuels (redressage et meulage), soit sur des machines ou des postes de soudage. Le niveau sonore ambiant dans la zone où travaillent les chaudronniers est de 98 dB(A) avec des pics sonores élevés lors du martelage. Les murs du bâtiment, d’une hauteur de 7 m, ne sont pas traités acoustiquement.

Réalisation

Gain

  • Le gain obtenu sur le bruit ambiant varie fortement suivant la zone. Il est de 6 dB(A) sous le tunnel (de 98 à 92 dB(A)) et peut atteindre 20 dB(A) en dehors du tunnel. Le temps de réverbération (Tr) est passé de 1,3 à 0,6s à l’entrée du tunnel. C’est la combinaison {tunnel + traitement acoustique du local} qui explique que le gain soit si variable et très élevé à distance des sources de bruit.

Remarques

  • Le plafond était isolé thermiquement d’origine avec une laine de roche et présentait donc déjà une absorption acoustique non négligeable. C’est ce qui explique le choix de traiter acoustiquement les murs.

  •  

     

    Fiche réalisée par l’INRS avec les Centres de Mesures Physiques des Carsat/Cramif.