Accès rapides :

Vous êtes ici :

  1. Accueil
  2. Métiers et secteurs d'activité
  3. Utilisation des batteries au lithium (rubrique sélectionnée)

Utilisation de batteries au lithium

Prévenir les risques professionnels

Les batteries au lithium sont aujourd’hui utilisées dans un nombre important de secteurs, pour répondre aux besoins d’équipements portables, de transport électrique ou de stockage d’énergies renouvelables. Elles exposent leurs utilisateurs à des risques professionnels (électriques, chimiques, incendie et explosion, TMS). Quelques conseils pour évaluer ces risques et principales mesures de prévention à mettre en place…

Si les batteries au plomb restent aujourd’hui largement prépondérantes sur le marché, la place des batteries au lithium a très fortement augmenté ces dernières années.

Le secteur des équipements portables (téléphones, ordinateurs, outillage…) et des transports électriques (trottinettes, vélos, voitures…) utilise très majoritairement les batteries au lithium. Ces dernières sont également mises en œuvre dans le stockage d’énergies renouvelables, en particulier quand leur état ne permet plus l’usage pour lequel elles ont été conçues (seconde vie).

 

Tout au long de son cycle de vie, depuis sa conception jusqu’à son recyclage, en passant par son transport, son stockage, sa manipulation, une batterie au lithium expose l’utilisateur à différents risques. Si certains risques sont toujours présents car inhérents à la batterie, qu’elle soit neuve ou usagée (risques électriques ou troubles musculosquelettiques liés au poids d’une batterie de véhicule électrique par exemple), d’autres, liés aux substances qui la composent (risques chimiques, incendie et explosion), ne surviennent qu’en cas de dysfonctionnement. Les causes de ces dysfonctionnements peuvent être d’origine interne (défaut de fabrication par exemple) ou liés à un usage ou à une contrainte non conforme à l’utilisation définie par le fabricant (utilisation d’un chargeur non adapté, surcharge ou choc par exemple).

Quelques chiffres

Production et fabrication

En 2019, la production mondiale de lithium est de 77 kt. Une tonne de lithium peut être obtenue par :

  • le recyclage de 28 t de batteries, 
  • l’extraction de 250 t de minerai,
  • l’extraction de 750 t de saumure.

En 2018, 60 % du lithium disponible au niveau mondial sert à la fabrication des batteries.

L’Europe représente moins de 5 % des capacités de production de batteries au lithium.

Source : U.S. Geological Survey, avril 2020 & Prof. Jean-Marie Tarascon, Conférence stockage et conversion de l’énergie : synthèse et perspectives, 2011

Utilisation

En 2018 en France :

  • 1 405 millions de piles et accumulateurs (PA) portables pour un total de 31 kt dont 25 % d’accumulateurs au lithium.
  • 8,7 millions d’accumulateurs automobiles pour un total de 134 kt : la part du lithium est marginale par rapport au plomb (250 000 voitures électriques pour environ 40 millions de voitures en circulation).
  • 20,2 millions de PA industriels pour un total de 86 kt dont 15% d’accumulateurs lithium.

Source : Ademe, rapport annuel 2018 : piles et accumulateurs, octobre 2019

Collecte / recyclage

En 2018, 193 kt de déchets de piles et accumulateurs déclarés collectés.

Actuellement en France, moins de 10 % des batteries au lithium sont recyclées.

Risques

Les batteries au lithium sont responsables d’une augmentation des incendies de 25 % dans les centres de tri (données américaines et britanniques).

Source : Report: Annual Reported Waste & Recycling Facility Fires US/CAN, 2019 & Ollion, L., Anta, M., Herreras, L., Characterisation of fires caused by batteries in WEEE (2020), Survey results from the WEEE management chain – part A, a WEEE Forum and EuRIC report.

 


 

Pour en savoir plus :
Mis à jour le 18/01/2021