Accès rapides :

Vous êtes ici :

  1. Accueil
  2. Prise en compte du passage percutané lors d'expositions à la N-méthyl-2-pyrrolidone (NMP) : analyse de treize campagnes de mesures (rubrique sélectionnée)

Prise en compte du passage percutané lors d'expositions à la N-méthyl-2-pyrrolidone (NMP) : analyse de treize campagnes de mesures

Notes techniques

Article de revue11/2020

Ce document existe uniquement au format électronique

Article (Note technique HST) : La N-méthyl-2-pyrrolidone (NMP) est un solvant industriel encore très utilisé, malgré des effets reprotoxiques bien identifiés. Il peut pénétrer facilement dans l'organisme par inhalation et par voie cutanée. Il nécessite donc une surveillance biologique prenant en compte ces deux voies d'exposition. L'absorption plus lente de la NMP par voie cutanée engendre un retard de son excrétion urinaire, ainsi que de celle de ses métabolites. Dans un tel contexte, les données issues des recueils urinaires de fin de poste sous-estimeraient les expositions réelles et donc le risque encouru. Cet article présente les données recueillies lors de treize campagnes de mesures effectuées en entreprises, auprès de 122 salariés.

  • Description et informations techniques
    • Document original

      Article de 8 pages, publié dans la revue Hygiène et sécurité du travail
    • Référence INRS

      NT 86
    • Auteur(s)

      COSSEC B., REMY A., POUYATOS B.
    • Date de publication

      11/2020
    • Collection

      Notes techniques