Accès rapides :

Vous êtes ici :

  1. Accueil
  2. INRS
  3. Activités de recherche
  4. Conséquences physiologiques de l’usage d’un exosquelette pour membre supérieurs lors de tâches de manutention manuelle (rubrique sélectionnée)

Conséquences physiologiques de l’usage d’un exosquelette pour membre supérieurs lors de tâches de manutention manuelle

Publication scientifique

De nombreuses études ont démontré que les tâches de manutention manuelle était associées à une augmentation des risques d’apparition de troubles musculo squelettiques. La présente étude avait pour objectif de tester les conséquences physiologiques de l’usage d’un exosquelette d’assistance des membres supérieurs lors de ce type de tâches. Les participants avaient à réaliser trois exercices de manutention manuelle dans deux conditions expérimentales (avec (EXOS) et sans exosquelette (SANS)). Lors des activités de soulèvement et d’empilement de caisses, l’activité du muscle deltoïde antérieur était significativement diminuée par l’usage de l’exosquelette en comparaison de la condition sans équipement. Plus particulièrement lors de la tâche de soulèvement de charge, l’activité des muscles triceps brachial et tibialis antérieur était à l’inverse augmentée dans la condition EXOS en comparaison de la condition SANS. Au cours de cette dernière tâche, le coût cardiaque tendait fortement à augmenter avec l’usage de l’exosquelette. Au cours de ces précédentes tâches, la cinématique des membres supérieurs différait légèrement entre les deux conditions expérimentales. Il apparait donc qu’au-delà d’une réduction de l’activité des muscles fléchisseurs de l’épaule, l’usage d’un exosquelette d’assistance des membres supérieurs s’accompagnait d’un éventail de répercussions physiologiques, en particulier sur l’activité des muscles antagonistes (extenseurs de l’épaule) et posturaux, ainsi que sur la cinématique et la demande cardiovasculaire.

  • Fiche technique

    Fiche technique

    • Année de publication

      2017
    • Langue

      Anglais
    • Discipline(s)

      Biomécanique - Physiologie du travail - Ergonomie
    • Auteur(s)

    • Référence

      Applied Ergonomics, n° 67, 2018, p. 211-217, https://doi.org/10.1016/j.apergo.2017.10.008
Disciplines de recherche
Biomécanique
Etudes Publications Communications
Physiologie du travail
Etudes Publications Communications
Ergonomie
Etudes Publications Communications