Accès rapides :

Vous êtes ici :

  1. Accueil
  2. INRS
  3. Activités de recherche
  4. Qualité de l’air intérieur dans les commerces et lieux de stockage (rubrique sélectionnée)

Qualité de l’air intérieur dans les commerces et lieux de stockage

Publication scientifique

L’objectif de cette étude était de fournir des données sur les concentrations en composés organiques volatils (COV) et en aldéhydes dans les commerces de détail, pour identifier les COVs d’intérêt dans le suivi de la Qualité de l’Air Intérieur (QAI) de ces locaux. Dix commerces ont été choisis de façon à obtenir une grande diversité de type de produits stockés. Le prélèvement actif des COVs et aldéhydes a été réalisé sur une journée, en 5 à 7 endroits par bâtiment, ainsi qu’à l’extérieur. Parmi les dix types de magasins investigués, le magasin d’équipement automobile, suivi des magasins de vêtements, maroquinerie et bricolage sont les locaux ayant la moins bonne QAI. Le toluène et le formaldéhyde y sont omniprésents, avec des concentrations atteignant respectivement 252 and 52.6 µg/m3. Selon le type de produit stocké, des concentrations élevées de certains COVs ont été relevées, comme pour les terpènes par exemple dans les magasins de meubles ou de bricolage. Les siloxanes apparaissent davantage dans les magasins proposant des objets textiles (articles de sport, vêtements, chaussures et éléments de mobiliers).
Cette étude met en évidence des disparités de concentrations en COVs et aldéhydes entre les différents points d’un même magasin. Ces disparités sont plus élevées lorsque certaines pièces ne sont pas ventilées mécaniquement. De façon générale, la ventilation, l’agencement des locaux et le type de produit stocké ont un impact majeur sur la nature et les concentrations des COVs.

Disciplines de recherche
Aéraulique–ventilation-captage
Etudes Publications Communications