Accès rapides :

Vous êtes ici :

  1. Accueil
  2. INRS
  3. Activités de recherche
  4. Réduction des émissions de particules de carbone, d’oxydes d’azote et de monoxyde de carbone pour la santé au travail - Applications aux émissions de moteurs Diesel en espaces confinés (rubrique sélectionnée)

Réduction des émissions de particules de carbone, d’oxydes d’azote et de monoxyde de carbone pour la santé au travail - Applications aux émissions de moteurs Diesel en espaces confinés

Etude

En France près de 800 000 salariés sont exposés aux fumées diesel, identifiées comme cancérigènes. Ces fumées contiennent plus d’une centaine de produits issus, pour la plupart, d’une combustion incomplète. Il s’agit du dioxyde de carbone et de l’eau, mais aussi des hydrocarbures imbrûlés, du monoxyde de carbone (CO), du monoxyde d’azote, du dioxyde d’azote, des hydrocarbures aromatiques polycycliques (HAP) et des suies.
L’objectif est de réduire les émissions des particules de suie sur lesquelles des HAP se sont adsorbés, des oxydes d’azote et du CO, par adsorption gaz solide. Différents outils de diagnostic de fonctionnement de filtres à particules pour le traitement des suies ont été évalués en laboratoire puis sur des engins de chantier afin d’en déterminer les limites. Le besoin exprimé d’un outil de diagnostic simple s’est traduit par le développement d’un capteur de dysfonctionnement très peu coûteux. Ensuite, l’adsorption et la régénération des composés gazeux sur des zéolithes ont été étudiées. Les zéolithes sont des solides minéraux qui ont la particularité d’être cristallins et microporeux. Elles sont régulièrement utilisées pour le stockage et la séparation des gaz dans le milieu industriel car elles sont sélectives. Ainsi, puisque l’échappement diesel contient de la vapeur d’eau en plus grande quantité que les oxydes d’azote, l’influence de la nature de la zéolithe sur l’adsorption de chacun des gaz considérés, en présence d’eau et à différentes températures, a fait l’objet d’investigations.
Cette étude a abouti au développement d’un outil de diagnostic de fonctionnement de filtres quasi diffusable en l’état. Elle a par ailleurs montré que la masse de zéolithe à mettre en œuvre pour un engin non routier de 19 kW, comme les tractopelles et les pelleteuses, est de l’ordre de 12 kg. Par contre, les profils de désorption mettent en évidence la présence de composés inconnus. Leur identification pourrait permettre de mieux comprendre la phase d’adsorption et d’envisager un traitement post régénération afin de limiter le transfert de pollution.

Valorisations :
- effectuées : 3 publications internationales ; 1 publication HST ; 5 communications nationales ; 7 communications internationales
- prévues : 2 publications internationales en cours de rédaction.

Disciplines de recherche
Ingénierie des procédés
Etudes Publications Communications
Ingénierie de conception
Etudes Publications Communications