Accès rapides :

Vous êtes ici :

  1. Accueil
  2. INRS
  3. Activités de recherche
  4. Déroulement des grossesses au travail et du retour à l’emploi : étude exploratoire (rubrique sélectionnée)

Déroulement des grossesses au travail et du retour à l’emploi : étude exploratoire

Etude

La grossesse au travail concerne ¾ des femmes françaises. Si certaines expositions professionnelles peuvent être à risque pour la grossesse ou l’enfant à naître, la reprise du travail après congé de maternité représente également une période de vulnérabilité physique et psychologique peu explorée. Cette étude a eu comme objectifs de décrire le déroulement des grossesses au travail et les expositions professionnelles potentiellement à risque, et d’analyser, à la reprise du travail après congé de maternité, les relations entre les demandes au travail et hors travail d’une part, le conflit travail – famille et la santé mentale (anxiété, dépression) /vécu professionnel (sens du travail, engagement dans l’entreprise, satisfaction au travail) d’autre part. Le rôle médiateur des conflits travail-famille et le rôle modulateur des soutiens professionnels (vertical et horizontal) et personnels (conjoint, famille, aide rémunérée) dans ces relations ont été aussi analysés. Menée en partenariat avec les médecins du travail de la région parisienne, l’étude a inclus 2375 salariées et a permis de recueillir, à l’aide des questionnaires, des informations socioprofessionnelles et sur les expositions professionnelles, le déroulement des grossesses, les actions de prévention et arrêts de travail, ainsi que des informations à 3 mois après la reprise du travail (pour 1511 salariées) sur les demandes au travail/hors travail, le conflit travail-famille et les scores d’anxiété, dépression et du vécu professionnel. La plupart des demandes au travail et hors travail est associée avec les scores d’anxiété, de dépression et du vécu professionnel. Le rôle médiateur des conflits travail-famille a été montré davantage pour les scores d’anxiété et dépression, et moins pour le vécu professionnel. Les soutiens professionnels, dans une moindre mesure les soutiens familiaux, peuvent moduler les relations entre les demandes et la santé mentale/vécu professionnel, davantage pour le vécu professionnel. Renforcer les soutiens professionnels verticaux et les soutiens par rapport aux demandes hors travail pourrait ouvrir des pistes de prévention. Aborder les demandes au travail, les difficultés hors travail et les ressources potentielles lors de la visite de reprise permettrait de faire un état des lieux des facteurs associés à la santé mentale et au vécu professionnel.
Des publications pour le public médical et paramédical, ainsi que des articles dans des revues internationales seront rédigés. Des communications à des manifestations scientifiques nationales et internationales seront réalisées. Les résultats seront abordés dans le stage de formation INRS « Évaluer et prévenir les risques pour la reproduction » proposé au catalogue de formation 2022.

  • Fiche technique

    Fiche technique

Disciplines de recherche
Epidémiologie
Etudes Publications Communications