Accès rapides :

Vous êtes ici :

  1. Accueil
  2. INRS
  3. Activités de recherche
  4. Gestion des risques pour la santé par les cadres intermédiaires managers : étude exploratoire. (rubrique sélectionnée)

Gestion des risques pour la santé par les cadres intermédiaires managers : étude exploratoire.

Etude

Les encadrants intermédiaires constituent des acteurs clés pour la prévention des risques professionnels dans les organisations, compte tenu des régulations qu’ils opèrent sur leur activité et celle de leurs subordonnés. Cette étude exploratoire qualitative, s’inscrivant dans le courant fiabiliste associé à la sécurité des systèmes à risque, portait sur la prise en compte et la gestion des risques pour la santé par l’encadrement intermédiaire. Le choix de ce niveau d’encadrement est apparu judicieux pour ancrer cette question sur un plan organisationnel et étudier les conditions de passage d’une sécurité gérée dans l’action à une sécurité pilotée par des règles. Une question cruciale en termes de fiabilité des systèmes sociotechniques porte notamment sur l’écart entre le moment où un événement à risque est détecté par l’encadrement et celui où il est inscrit comme événement au sein de l’organisation, justifiant la mise en œuvre d’actions de prévention. Il s’agissait ainsi dans cette étude d’envisager la gamme d’actions auxquelles peuvent recourir ces encadrants – de la détection d’événements à risque aux actions de prévention - et d’amener à clarifier les mécanismes par lesquels ils détectent et répondent aux éléments d’alerte relatifs aux risques pour leur sécurité et leur santé ou pour celle de leurs collaborateurs.
Les résultats montrent que l’encadrant intermédiaire est aussi un acteur du système dont l’activité est pilotée par des exigences externes et des ressources internes et externes qu’il a à sa disposition. Les risques pour la santé qu’il gère sont principalement régulés dans l’action tant que les atteintes ne sont pas trop manifestes. En l’absence d’indicateurs clairs et de possibilités d’actions, les prises en charge structurées, organisées sont rares et coûteuses en ressources. La conception d’indicateurs peut favoriser cette remontée organisationnelle pour peu que ceux-ci soient élaborés en accord avec les besoins des différents acteurs.

Valorisation effectuées : 2 articles dans des revues nationales à comité de lecture, 2 articles dans des revues nationales sans comité de lecture, 2 communications dans des journées d'études nationales.

Valorisations envisagées : articles dans des revues nationales, communications dans des congrès nationaux, contribution à l'offre de formation INRS, outils de communication et d'information.

Disciplines de recherche
Psychologie du travail
Etudes Publications Communications
Ergonomie
Etudes Publications Communications