Accès rapides :

Vous êtes ici :

  1. Accueil
  2. INRS
  3. Activités de recherche
  4. Nanomatériaux et expositions professionnelles lors d'opérations mettant en oeuvre des poudres : étude des relations entre propriétés physico-chimiques des poudres et caractéristiques des aérosols émis sur les lieux de travail (rubrique sélectionnée)

Nanomatériaux et expositions professionnelles lors d'opérations mettant en oeuvre des poudres : étude des relations entre propriétés physico-chimiques des poudres et caractéristiques des aérosols émis sur les lieux de travail

Etude

Nombreuses sont les entreprises fabriquant, utilisant ou distribuant des nanomatériaux manufacturés sous forme de poudre. Pour autant, l’évaluation des risques professionnels manque d’une démarche opérationnelle permettant de déterminer l’appartenance d’une poudre à la catégorie des nanomatériaux, mais est aussi contrariée par l’insuffisance de connaissances sur les expositions. Devant le grand nombre de scénarii d'exposition et la diversité des poudres, il est nécessaire de développer en laboratoire des méthodes alimentant l’évaluation a priori des expositions, parmi lesquelles se trouvent les méthodes dites de pulvérulence (dustiness).
Les objectifs de l’étude étaient : 1) d’établir une méthodologie opérationnelle pour l’identification de nanomatériaux sous forme de poudre ; 2) de développer des méthodes de pulvérulence et d’étudier des paramètres d’influence significative ; 3) d’obtenir des données de terrain permettant de comparer les caractéristiques des aérosols auxquels sont potentiellement exposés des travailleurs avec celles des aérosols obtenus via les méthodes de pulvérulence. Une thèse de doctorat axée sur les objectifs 1 et 2 a été un élément essentiel de cette étude. L’objectif 3 n’a finalement pas été poursuivi faute de temps et d’accès à des entreprises. Les travaux menés ont permis de proposer une démarche opérationnelle de repérage des poudres industrielles reposant en grande partie sur le paramètre dit de la surface spécifique en volume, de développer les deux méthodes de pulvérulence dites du VS (de l’anglais Vortex Shaker) et du SRD (de l’anglais Small Rotating Drum), et d’étudier l’influence de l’humidité des poudres sur leur pulvérulence. L’étude a permis d’enrichir une session de formation à destination des préventeurs, de proposer une démarche cohérente auprès des entreprises et des Carsat pour ce qui relève de la caractérisation d’échantillons. Par ailleurs, cette étude ayant été menée de manière coordonnée et harmonisée avec différents homologues de l’INRS, les résultats ont permis d’alimenter le contenu des normes européennes.
Valorisations réalisées : 9 communications internationales, 5 communications nationales, 5 publications dans des revues internationales à comité de lecture et 2 publications dans des revues de prévention. Contribution à trois normes : NF EN 17199-1, 17199-4 et 17199-5.

Disciplines de recherche
Métrologie des expositions
Etudes Publications Communications