Accès rapides :

Vous êtes ici :

  1. Accueil
  2. INRS
  3. Activités de recherche
  4. Conception sûre des équipements de travail : deux outils complémentaires pour prendre en compte la variabilité des situations réelles de travail (rubrique sélectionnée)

Conception sûre des équipements de travail : deux outils complémentaires pour prendre en compte la variabilité des situations réelles de travail

Communication scientifique

Les principes de conception sûre des équipements de travail sont décrits dans la Directive "Machines" et dans la norme ISO EN 12100. L'un de ces principes est de prendre en compte le futur usage de la machine, qu'il soit normal ou anormal vis-à-vis d'un fonctionnement nominal. Pour appliquer ce principe de "prévention intégrée", les concepteurs ont besoin d'avoir une vision claire de la future situation de travail, afin de choisir des solutions techniques adaptées à l'activité réelle des opérateurs. Ce faisant, les concepteurs peuvent également minimiser le risque que les utilisateurs, afin d'assurer leur performance de production, contournent ou inhibent les dispositifs de protection des machines.
Dans cet objectif, deux outils complémentaires sont proposés, l'un basé sur l'Analyse Fonctionnelle du Besoin (AFB) et l'autre sur l'AMDEC Process (Analyse des Modes de Défaillances, de leurs Effets et leur Criticité).

Le premier outil, relatif à la spécification du besoin, est basé sur l'analyse fonctionnelle. L'objectif de cet outil est d'amener le concepteur et le futur utilisateur à un dialogue dynamique pour définir les informations nécessaires à une conception sûre. Pour cela, pendant la phase de spécification fonctionnelle de l'équipement de travail, chaque fonction est caractérisée et complétée en utilisant un mode de questionnement intuitif (QQOQCPC, Qui, Quoi, Où, Quand, Comment, Pourquoi, Combien). Les réponses des différentes parties-prenantes à ces questions permettent alors de ne plus décrire uniquement des besoins techniques, mais également les usages de la future machine. Un cas d'étude industriel illustrera l'intérêt de cet outil pour améliorer la santé et la sécurité des utilisateurs.
La seconde approche permet aux concepteurs de prendre en compte les situations réelles de travail lors des activités d'AMDEC Process. Habituellement, seuls les points de vue "qualité" et "performance" sont discutés lors de ces réunions. Après une présentation de la méthode, un exemple montrera comment l'outil peut être avantageusement utilisé pour amener le point de vue "santé au travail" à cette étape de conception : le retour d'expérience des utilisateurs est collecté et la variabilité par rapport à un process standard est identifiée. Des actions sont ensuite menées pour réduire les risques pour la santé et la sécurité des opérateurs.

Ces deux outils complémentaires permettent ainsi d'élargir le périmètre d'analyse et, pour chaque fonction et pour chaque étape du process, de faire les choix techniques en donnant aux futurs opérateurs les marges de manœuvre nécessaires pour faire face à la variabilité des situations réelles de travail.

  • Fiche technique

    Fiche technique

    • Année de publication

      2018
    • Langue

      Anglais
    • Discipline(s)

      Ingénierie de conception
    • Auteur(s)

      DAILLE-LEFEVRE B., LUX A., ETIENNE A., SIADAT A.
    • Référence

      10/10/2018-NANCY-9th International Conference on Safety of Industrial Automated Systems - SIAS 2018
Disciplines de recherche
Ingénierie de conception
Etudes Publications Communications