Accès rapides :

Vous êtes ici :

  1. Accueil
  2. INRS
  3. Activités de recherche
  4. Exosquelettes professionnels : Intérêt et limites pour la prévention des lombalgies et des TMS du membre supérieur (rubrique sélectionnée)

Exosquelettes professionnels : Intérêt et limites pour la prévention des lombalgies et des TMS du membre supérieur

Communication scientifique

- Pour faire face à la prévalence des troubles musculo-squelettiques (TMS) liés au travail, la recherche se concentre aujourd’hui sur l’usage de nouvelles technologies d’assistance physique, tels que les exosquelettes. Sur la base des preuves disponibles quant à l'efficacité des exosquelettes professionnels pour réduire les contraintes biomécaniques au travail (1), cette communication a pour objectif de discuter des avantages et des risques potentiels pour l'appareil locomoteur associés à l'utilisation de ces dispositifs. Le second objectif est de mettre en évidence les principales lacunes dans les connaissances actuelles en vue de d’identifier les perspectives de recherche nécessaires au développement des futures générations d'exosquelettes. Cette analyse de la littérature est basée sur une recherche électronique ayant pris en compte les applications professionnelles des exosquelettes de janvier 1980 à Janvier 2019. 30 articles évaluant l’effet des exosquelettes professionnels sur les sollicitations biomécaniques et musculaires du membre supérieur et du dos ont été jugés pertinents pour discuter leurs résultats en regard des origines physiopathologiques des TMS. Bien que le potentiel des exosquelettes pour atténuer localement les tensions musculaires lors d’activités de manutention semble prometteur, l'état actuel des connaissances ne permet pas de recommander l'utilisation sans réserve de ces technologies pour la prévention des TMS. Les bénéfices et les limites des exosquelettes en matière de prévention des facteurs de risque biomécaniques de développement des TMS apparaissent directement dépendants de l’interaction entre leurs caractéristiques de conception et celles de la tâche de travail dans laquelle ils sont utilisés. Les effets aigus sur le comportement fonctionnel des articulations assistées et sur les stratégies et contraintes posturales, ainsi que les adaptations physiologiques à long terme restent à être étudiés.
Référence :
(1) Theurel, J & Desbrosses, K. Occupational exoskeletons: Overview of their benefits and limitations in preventing work-related musculoskeletal disorders. IISE Trans. Occup. Ergon. Huma. Factors. 2019

Disciplines de recherche
Physiologie du travail
Etudes Publications Communications
Biomécanique
Etudes Publications Communications