Accès rapides :

Vous êtes ici :

  1. Accueil
  2. INRS
  3. Activités de recherche
  4. Conséquences des exigences de la tâche primaire sur les processus émotionnels dans la gestion de situations complexes et dynamiques (rubrique sélectionnée)

Conséquences des exigences de la tâche primaire sur les processus émotionnels dans la gestion de situations complexes et dynamiques

Publication scientifique

Les activités exercées par des opérateurs dans des situations dynamiques se réalisent sous des contraintes externes relatives à la tâche et à l’environnement de cette même tâche. Et d’autres déterminants internes ressources psychologiques, physiques et sociales dont les processus émotionnels. Depuis longtemps, les travaux portant sur le concept d’évaluation cognitive (appraisal) ont identifié qu’un même évènement pouvait entraîner l’émergence de différentes émotions chez différents individus ou chez un même individu à différents moments. Cette expérience émotionnelle serait non seulement construite sur une expérience d’une situation donnée mais serait aussi un processus continu, le même évènement pouvant être lui-même être réévalué au fil du temps (Lazarus, 1966, Ellsworth et Scherer, 2003).
Au sein des « théories de l’évaluation cognitive », un consensus a émergé en psychologie cognitive considérant les émotions comme résultant de processus d’évaluation dynamiques sur plusieurs critères comme ceux proposés par GrandJean et Sherrer (2009), Sherrer (2009). En nous appuyant sur un exemple de simulation d’alerte épidémiologique, cette communication pose la question de l’influence de la tâche et de la situation sur l’émergence de ces séquences émotionnelles chez les participants. Elle questionne de quelle façon ces composantes, plus ou moins partagées, contribuent à la compréhension de la situation, à l’élaboration de stratégies de décisions d’actions et à leurs régulations au fil du temps pour accomplir les objectifs fixés par la tâche et ceux identifiés par opérateurs. Nous questionnerons aussi les conséquences des exigences de la tâche, en particulier de la tâche princeps, sur les compétences émotionnelles des opérateurs, individuellement ou collectivement, et leur influence sur la gestion de la situation (Mikolajczak et al., 2020).

Disciplines de recherche
Psychologie du travail
Etudes Publications Communications
Ergonomie
Etudes Publications Communications