Accès rapides :

Vous êtes ici :

  1. Accueil
  2. INRS
  3. Activités de recherche
  4. EXPROPNANO : Evaluation des expositions professionnelles aux particules nanométriques (stratégie de mesurage couplée à une analyse de l'activité) (rubrique sélectionnée)

EXPROPNANO : Evaluation des expositions professionnelles aux particules nanométriques (stratégie de mesurage couplée à une analyse de l'activité)

Etude

La prépondérance des particules ultrafines dans le milieu du travail et l’essor industriel des nanomatériaux impliquent l'exposition potentielle d'un grand nombre de travailleurs. Pour autant, peu de données d’exposition de qualité sont disponibles dans la littérature. Cela reste en grande partie lié à l’absence de consensus sur le ou les déterminants de l’exposition ainsi qu’à la diversité des stratégies de mesurage des expositions mises en œuvre. Par ailleurs, à l’heure actuelle, ces stratégies ne considèrent pas l’analyse de l’activité réelle de travail, alors que cette dernière peut améliorer la connaissance des déterminants de l’exposition.
Dans ce contexte un projet transdisciplinaire a été mis en place (hygiène industrielle, ergonomie, prévention et métrologie des aérosols) dont l’objectif principal était de proposer et tester une approche opérationnelle d’évaluation des expositions professionnelles alliant des phases de mesurage et d’analyse de l’activité réelle de travail. Piloté par le laboratoire Epidémiologie des cancers et expositions environnementales du centre de recherche Inserm U1219 de Bordeaux, ce projet dénommé ExproPNano a été mené avec un groupement de partenaires dont l’INRS et la Carsat Aquitaine. Une thèse de doctorat co-financée par la région Aquitaine et l’INRS a été un élément essentiel de ce projet. Les travaux ont permis de proposer une démarche structurée de caractérisation des expositions par inhalation intégrant une phase de mesurage et d’observation de l’activité de travail, de démontrer un premier niveau d’opérationalité cette démarche, de documenter des expositions dans différents secteurs (caoutchouc industriel, aéronautique), et de mettre en discussion une approche intégrée de traitement des mesures en temps réel (aérosol, physiologie).
Les résultats obtenus montrent que la stratégie est d’intérêt dans le sens où elle permet d’aller plus loin dans la caractérisation de l’exposition, et également de définir plus précisément les points sur lesquels des actions de prévention peuvent être déployées.
Valorisations :
A ce jour, cet ensemble de connaissances acquises a fait l’objet d’une thèse en ergonomie, de trois communications internationales et quatre nationales. Trois publications ont été soumises, dont deux internationales.

  • Fiche technique

    Fiche technique

    • Année de lancement

      2015
    • Discipline(s)

      Métrologie des expositions - Ergonomie
    • Responsable(s)

    • Participant(s)

      BAU S., PAYET R., GARRIGOU A., AUDIGNON S., GALEY L.
    • Collaboration(s) extérieure(s)

      Université de Bordeaux (laboratoire Epidémiologie des cancers et expositions environnementales) - Ineris (Institut national de l'environnement industriel et des risques) - Santé publique France - Université de Montréal - Carsat Aquitaine - Laboratoire d'étude des particules inhalées de la ville de Paris
    • Référence

      ET2015-003
  • Publications et communications

    Publications et communications

Disciplines de recherche
Métrologie des expositions
Etudes Publications Communications
Ergonomie
Etudes Publications Communications