Accès rapides :

Vous êtes ici :

  1. Accueil
  2. INRS
  3. Activités de recherche
  4. Caractérisation microbiologique et physique des aérosols fongiques émis au poste de travail lors du tri et du recyclage des déchets. (rubrique sélectionnée)

Caractérisation microbiologique et physique des aérosols fongiques émis au poste de travail lors du tri et du recyclage des déchets.

Etude

Les objectifs de l’étude étaient de déterminer la composition, notamment la biodiversité, et la distribution granulométrique des bioaérosols (DGB) émis dans le secteur du tri et du recyclage des déchets et de rechercher un (des) indicateur(s) caractéristique(s) des bioaérosols émis dans l’air au poste de travail. Les travaux d’adaptation et de développement réalisés au cours de l'étude ont abouti à des progrès significatifs sur la mesure de l’ergostérol, de la DGB et la biodiversité dans les bioaérosols. Sur ce dernier point, l’étude a permis de proposer un protocole de mesure et de connaître précisément les avantages et les limites des techniques de la biologie moléculaire et, par comparaison, celles des techniques fondées sur la culture.
La campagne de mesures en entreprise a révélé la complexité des bioaérosols émis dans un centre de tri des déchets ménagers recyclables. Pour la biodiversité, quelques genres constituent le noyau de la diversité microbienne des bioaérosols mais des proportions variables ont été observées au cours de l’année et selon le lieu de travail. L’étude des déterminants de cette biodiversité révèle un effet de la saison pour les moisissures mais pas pour les bactéries. Les mesures effectuées dans notre étude révèlent que les bioaérosols ont une distribution granulométrique variable selon les microorganismes recherchés et le jour du prélèvement dans l’année.
En matière de stratégies de mesure, les résultats montrent qu’il est nécessaire de collecter plusieurs échantillons pour rendre compte de la biodiversité microbienne et de la DGB de manière représentative. Ils fournissent des informations utiles pour la conception de mesures techniques de prévention et, à des fins de prévention d’effets sur la santé, pour la prévision du dépôt de particules microbiennes dans les voies respiratoires.

Valorisations réalisées :
Les résultats obtenus ont été valorisés à travers plusieurs communications orales et des posters présentés en congrès ainsi que des publications scientifiques dans des revues internationales à comité de lecture. Un article de synthèse dans la revue HST a permis de rassembler l’ensemble des données concernant l’exposition aux bioaérosols dans les centres de tri des déchets ménagers recyclables. Enfin, les travaux ont fait l’objet d’information au réseau des Carsat lors des plénières « risques biologiques ».
Valorisations prévues :
Un travail de valorisation est encore nécessaire concernant les travaux relatifs aux concentrations mesurées, à la distribution granulométriques et à la biodiversité. Certains éléments de l’étude viendront enrichir la session « Méthodes de mesure des bioaérosols » du stage INRS CA1503 et le dossier web « Risques biologiques ».

Disciplines de recherche
Biologie - Microbiologie
Etudes Publications Communications