Accès rapides :

Vous êtes ici :

  1. Accueil
  2. INRS
  3. Activités de recherche
  4. Le nickel et ses composés : état des lieux et caractérisation de l’exposition (rubrique sélectionnée)

Le nickel et ses composés : état des lieux et caractérisation de l’exposition

Etude

Le nickel et ses composés, à l’origine de pathologies professionnelles cutanées et respiratoires, sont utilisés dans des nombreux secteurs d’activité et notamment dans la métallurgie. Après une synthèse des données de la littérature, cette étude dresse un état des lieux des expositions professionnelles à partir des données enregistrées dans la base Colchic.
Les données mettent en évidence des faibles niveaux d’exposition par inhalation : plus de 75 % des mesures sont inférieures à 10 % de la VLEP-8h (1 mg Ni/m3) et moins de 2 % des mesures sont supérieures à la VLEP. Sur les 10 dernières années, le traitement et revêtement des métaux est le secteur dans lequel les expositions sont les plus élevées (<0,001–16,65 mg Ni/m3). L’exposition cutanée concerne les postes de travail mais également les surfaces pouvant être en contact avec les salariés (poignées de porte, claviers d’ordinateurs…). Les niveaux sont compris entre <0,01 et 223 mg/m² sur ces surfaces, et entre <0,01 et 38,6 mg/m² sur le derme des salariés.
L’impact d’une diminution de la VLEP-8h, préconisée par l’agence européenne des substances chimiques (ECHA), a été évalué : la proportion de situations de travail dépassant cette valeur serait de 9,4 % sur les 10 dernières années. Le nombre de salariés potentiellement exposés en France sur leur lieu de travail est estimé entre 99 541 et 147 340, dont 7 % travailleraient dans le secteur manufacturier. Au regard du nombre de pathologies déclarées vis-à-vis du nombre de personnes potentiellement exposés, la prise en compte du risque nickel par les établissements semble effective et s’est confirmée lors des visites d’établissement réalisées dans le cadre de l’étude.

Valorisations prévues :
- rédaction d’une Note scientifique présentant l'ensemble des résultats ;
- rédaction d’un article pour la revue HST avec les résultats principaux de l’étude, en particulier les résultats de l’exploitation de la base Colchic ;
- communication à la Plénière Chimie 1 portant principalement sur l’impact des nouvelles VLEP proposées ;
- participation à la conférence OH2019 (Brighton, UK) avec présentation de deux posters qui porteront sur les expositions atmosphériques et cutanées ;
- rédaction d’un article pour une revue internationale à comité de lecture portant sur la comparaison des données de Colchic avec les données présentes dans les bases de données internationales.

Disciplines de recherche
Métrologie des expositions
Etudes Publications Communications